DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   
Chronique entre-actesLe milieu de la télévision et l'art de la scène est beaucoup plus complexe que ce qu'on peut s'imaginer. Incursion dans les dessous de ces formes d'art qui font partie intégrante de nos vies.

Une révolution télévisuelle

Par • 19 septembre 2007 à 12:40

Cette semaine, je lisais un article faisant mention d’une véritable petite révolution dans le monde de la télévision.  En fait, on mentionne la possibilité de changer le petit écran du tout au tout.  Un peu comme le fait déjà Vidéotron avec son système Illico, il serait dorénavant possible de télécharger les émissions que vous voulez regarder parmi une banque d’archives pratiquement illimitée et les regarder quand bon vous semble.

 

On pouvait s’attendre à une telle évolution avec la popularité sans cesse grandissante du téléchargement sur Internet et des sites comme YouTube.  Toutefois; ça m’amène à me questionner sur un sujet plutôt inquiétant.  Qu’adviendra-t-il de la publicité.  Si l’on télécharge et qu’on écoute par la suite; les pauses commerciales se trouvent à disparaitre de leur format original.  Fini les heures de grande écoute, fini les guerres de grilles horaires.  Est-ce que la publicité prendrait alors forme à l’intérieur des émissions comme j’en parlais il y a quelques semaines.  Va-t-on assister à des placements de produits de plus en plus fréquents dans les téléromans et téléséries?

 

L’industrie télévisuelle fait face à des changements de taille.  Avec le téléchargement illimité (ou presque); on sonne le glas pour les directeurs de programmation, les stratégies marketing aux heures de grande écoute et même les coffrets de séries télé vendus jusqu’à 90$ parfois.

 

Les compagnies de disques ont déjà énormément de difficultés à survivre aux téléchargements de musique et doivent composer avec cette nouvelle réalité.  La télévision doit maintenant faire la même chose.  Est-ce le début d’une ère de nouvelles émissions de plus en plus de qualité pour stimuler les téléchargements ou ferons-nous simplement face à des émissions à budget de plus en plus petit faute de publicité.  Cette situation est complexe et risque de le devenir encore plus.  Et il n’y a pas de réponse simple.  Le monde change et il faut suivre le courant.

 

Les grandes têtes pensantes ont tout un défi en avant d’eux.  Reste à voir qui va en payer le prix et qui va en bénéficier le plus… Les téléspectateurs ?… Ça serait trop beau!

Par
Lire les 241 articles par

Une Réponse »

  1. Je suis abonné à Illico et, sans vouloir leur faire de la pub, je trouve que c’est effectivement génial de pouvoir regarder certaines émissions quand ça nous chante. Le choix est très limité, mais ça demeure intéressant. L’enregistreur numérique est probablement la meilleure invention actuellement pour les gens qui n’aiment pas regarder des émissions à des heures fixes, mais c’est encore très coûteux. Espérons que cette révolution télévisuelle soit pour bientôt. Pour l’instant, je suis un grand consommateur de coffrets DVD.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1476 , 1