DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   
Chronique Habits du dimancheLes écrits restent, les habits du dimanche s'envolent. Des mots du passé qui résonnent aujourd'hui.

Un running gag qui s’éternise drôlement

Par • 18 novembre 2007 à 0:00

Depuis deux ou trois ans, Mathieu, mon ami-ex-coloc-qui-trippe-Allemagne, et moi avons un running gag et/ou une inside joke et/ou n’importe quelle autre expression en anglais. Tout a commencé alors que Maude, mon ex-blonde-ex-coloc, m’a ramené un petit album d’Archie qu’elle avait trouvé à son travail. Comme je déteste les bandes dessinées d’Archie, je l’ai remerciée gentiment et j’ai laissé la BD sur ma commode. Mais c’était loin d’être commode comme idée…

 

Un soir, Mathieu passe devant ma porte de chambre et il aperçoit le livre de Archie sur mon bureau. Il se met alors à rire de moi en prétendant que je suis un grand lecteur de Archie, ce qui est est archifaux! Évidemment, je me suis défendu de lire des Archie, mais il en rajoutait tout le temps. C’était l’anarchie.

 

Le lendemain, pour me venger, j’ai caché le putain d’Archie dans sa chambre pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Par la suite, mine de rien, je suis allé le voir à son pupitre de dessin alors qu’il dégustait une Kilkenny sans complexe. Dans un mouvement brusque, je pointe le Archie que j’avais laissé traîné non loin de là et je l’accuse d’être un fanatique d’Archie et sa bande. Le genre de gars qui archive ses Archie. Un gars qui met ses Archie dans sa bibliothèque : un architecte!

 

Depuis ce temps, à tour de rôle, nous cachons le Archie à différents endroits, dans les affaires de l’autre. J’ai déjà trouvé ce bouquin dans mon sac de sucre, dans ma boîte de céréales, dans mon sac à dos, dans mes tiroirs. Mathieu l’a déjà trouvé sur sa tablette du frigo, sous son oreiller et je lui ai même déjà envoyé par la poste.

 

Et ça continue encore aujourd’hui… et probablement longtemps encore. Présentement, c’est Mathieu qui a le Archie. La dernière fois qu’il est venu à mon appartement, je l’ai glissé dans son sac à bandoulière et il l’a ramené chez lui sans s’en rendre compte. Archie le cheval de Troie!

Par
Lire les 381 articles par

8 Réponses »

  1. Fuck oui c’est moi qui l’a maintenant. Mais ce n’est que partie remise… ça va être ton tour. On en a des belles histoires nous, pis en pensant à ça, je crois que ça a débuté par la citrouille qu’on a gardé 1 an. Quoide plus étrange que de se coucher dans son lit pour découvrir une bosse qui est en fait une citrouille.

  2. Man, la citrouille je trouvais ça moins drôle. Des fois je me garochais sur le lit et ça me faisait mal 😛

  3. Ahahahaahahah ouf! Quelle amitié les gars! Continuer de manifester votre amour viril l’un pour l’autre! 😀

  4. Deux pouces en l’air pour les jeux de mots 😉 Il y a un certain temps, j’ai demandé à mon chum de me ramener une surprise du dépanneur et il m’a rapporté un… Archie! Quand j’ai lu quelques pages de la BD je me suis demandé comment j’avais pu en lire pendant autant d’années…

  5. Tout le monde a une p’tite pile de Archie dans un garde-robe quelque part, mais je soupçonne tout le monde de ne pas aimer ça. Archie, c’est la BD du désespoir, les aventures d’un roux, de son ami qui porte une couronne (what the fuck!?) et de ses deux pitounes.

  6. Je n’ai jamais possédé personnellement des Archie. J’en ai peut-être lu un ou deux mais sans plus, ça ne me dit pas grand chose!

  7. Pierre-Luc Gagnon, mes hommages!

    Ta plume est formidable et je me délecte de tes tournures funnées.

    Ici je reviendrai!

  8. @Catherine : Merci pour ce commentaire, ma foi, fort agréable. En effet, j’aime beaucoup jouer avec ma langue et pas juste pour frencher! Au plaisir de recroiser vos yeux au-dessus de mes chroniques.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1778 , 1