DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Tromper le silence – Ode à Maxime Dumontier (2010)

Par • 5 mars 2011 à 11:19

Maxime Dumontier de face, Maxime Dumontier de profil, Maxime Dumontier de proche… Maxime Dumontier qui fume une cigarette, Maxime Dumontier qui exhibe quelques cicatrices et le punch… Maxime Dumontier qui enlève son chandail!

Et voilà le résumé du plus récent film de la réalisatrice Julie Hivon.  Avant de critiquer ce film, j’ai lu sur celui-ci.  J’ai lu les autres critiques.  J’ai analysé ce qu’on en disait, ce qu’on avait relevé.  Ce qui faisait de ce long métrage indépendant… Un grand film…

Paraitrait-il que « Tromper le silence » est un drame psychologique magnifique, complexe et poignant.  Ah oui?  Personnellement, ce film évoque pour moi la fascination béante d’une réalisatrice pour la beauté physique d’un comédien qu’elle a pris en adoration.  Maxime Dumontier de face, Maxime Dumontier de profil, Maxime Dumontier de proche…

Le titre est très trompeur car tout au long du film, les silences sont longs.  Très longs.  Trop longs.  Ils sont omniprésents et meublent la grande majorité de ce long métrage.  Une photographe troublée (pas tant) qui se fascine pour un mécanicien troublé (pas tant) à belle gueule.  Donc elle photographie son nouveau modèle.  Maxime Dumontier de face, Maxime Dumontier de profil, Maxime Dumontier de proche…

À ma grande surprise, plusieurs comédiens de renom participent à ce film.  Claude Prégent, Pascale Montpetit, Sébastien Huberdeau et Benoit Gouin font tous partie de ce documentaire où l’on exploite très peu subtilement Maxime Dumontier de face, Maxime Dumontier de profil, Maxime Dumontier de proche…

J’aime bien donner une chance au coureur.  C’est pourquoi pendant les 45 premières minutes du film, je me suis efforcé, plusieurs cafés aidant, à rester éveiller et à tenter de saisir le « drame psychologique » dans tout cela… Mais non.  Des silences, peu de dialogues, pratiquement aucun support musical MAIS… Maxime Dumontier de face, Maxime Dumontier de profil, Maxime Dumontier de proche!  Là-dessus, le film est une réussite totale.

La prochaine fois que vous aurez du mal à trouver sommeil, ce film somnifère est la recette parfaite pour trouver réconfort dans les bras de Maxime… Euh… Morphée!

[rating:1]

Par
Lire les 241 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3718 , 1