DimancheMatin.com | Et si la semaine commençait autrement en 2020? :-o   

Le vent se lève (2006)

Par • 24 mars 2007 à 0:00

Le film se déroule en Irlande, au tournant des années 20. Les Anglais débarquent sur l’île d’émeraude pour étouffer la soif d’indépendance qui gagne le pays. Quelques paysans créent une milice pour mettre fin aux barbaries des soldats britanniques. Oeil pour oeil, dent pour dent. Alors qu’un traité de « paix » est proposé par la Grande-Bretagne, les valeureux défendeurs de la liberté se retrouvent divisés. Mourir pour des idées, chantait Brassens…

 

Il ne s’agit pas d’un film de triomphe au cours duquel le spectateur se rassasie des réussites des héros. En fait, on en vient inévitablement à se demander qui sont les véritables héros. Pour trancher, il faut avoir un parti pris sur ce segment de l’histoire irlandaise. Autrement, la douleur et le désir insatiable de liberté règnent dans chaque plan. On ne délaisse jamais l’ambiance cruelle et l’omniprésence de la douleur au profit de quelques vers à l’eau de rose. Le film de Ken Loach tient fermement ses convictions et ne fait aucun compromis en faveur d’un dénouement moins déchirant. C’est probablement ce qui lui a valu la Palme d’or à Cannes en 2006.

 

Cillian Murphy, Irlandais de naissance, comme plusieurs acteurs du film, interprète un Damien courageux qui renonce à quitter la pays pour défendre ses croyances les plus profondes. C’est en s’accrochant à ce personnage aux yeux perçants que le cinéphile se laissera guider au coeur d’atrocités humaines.

 

Quelques armes, pour défendre son terroir… Quelques larmes lors d’un court rendez-vous avec l’histoire… Et le vent se lève!

 

***½

Par
Lire les 381 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2581 , 2