DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Le festival Présence autochtone bat son plein

Par • 16 juin 2007 à 15:02

Le Festival Présence autochtone se poursuit jusqu’au jeudi 21 juin, Jour national des Peuples autochtones. Parmi les activités à surveiller d’ici-là, notons :

 

Ce soir, jeudi 14 juin, ont lieu le lancement et la lecture publique du livre Manuscrit du docteur Apelle à 17 h 30 à Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, Station de pompage. Lecture publique par David Treuer en version originale et par le comédien huron Charles Bender dans la magnifique traduction de Michel Lederer, traducteur de Sherman Alexie et de James Welsh. Une activité réalisée grâce à l’aimable collaboration des éditions Albin-Michel à l’occasion du lancement au Québec de Le manuscrit du Docteur Apelle.

 

Demain vendredi 15 juin à 12 h, débuteront les activités extérieures au parc Émilie-Gamelin (métro Berri-UQÀM) qui se poursuivront jusqu’au dimanche 16 juin. Le festival n’oublie pas que les enfants d’aujourd’hui sont les aînés de demain et leur offre donc une série d’activités spécialement conçue pour eux le vendredi 15 juin de 12 h à 17 h. Au programme : contes, poèmes, chansons et ateliers. Aussi, pendant ces 3 jours d’animation, plus de quarante artistes et artisans fabriqueront sous vos yeux objets, les outils, bijoux, vêtements et ustensiles qui définissent leur relation au territoire et leur volonté de communiquer cette appartenance profonde à un lieu donné et à la culture qui y a pris naissance. En ce sens, vous assister au tissage, perlage, broderie, tannage, sculpture, peinture et vannerie.

 

Notons aussi Les Boréades de la danse qui se dérouleront les samedi 16 et dimanche 17 juin de 14 h à 18 h. Sous la direction de Chad Diabo, Tiohtiake, le groupe de tambour et chanteurs de powwow du Centre d’amitiés autochtones de Montréal donne le signal. Des danseurs des traditions mohawk, wendat, abénakise, quechua et borucas déploient sur la scène du site extérieur du festival un savoir-faire ancestral rendu avec la fougue et la créativité de la jeunesse.

 

Note : En cas de pluie, les troupes de danse se produiront à L’Agora du pavillon Judith-Jasmin de L’UQAM, 405, rue Sainte-Catherine Est.

 

C’est donc un rendez-vous, du vendredi 15 au dimanche 17 juin au parc Émilie-Gamelin, au coeur de Montréal, qui devient un lieu de ferveur et d’ouverture, un havre de paix et un espace de créativité.

 

Visitez : www.nativelynx.qc.ca

Par
Lire les 156 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1329 , 2