DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Critique – Mamma Mia ! : une savoureuse friandise (2008)

Par • 25 juillet 2008 à 12:11

En dehors des millions d’inconditionnels du groupe ABBA et des innombrables admirateurs de Meryl Streep, l’adaptation au cinéma de la comédie musicale Mamma Mia ! était-elle vraiment nécessaire ? La réponse : oui. Revisitées avec talent par des stars de cinéma dont on ignorait précédemment les aptitudes musicales, les célébrissimes chansons de cette formation suédoise arborent une nouvelle couleur. Fans d’ABBA, rassurez-vous ! Afin de ne pas trop vous déstabiliser, les arrangements qui se retrouvent dans le film ressemblent à s’y méprendre aux orchestrations originales.

 

Le sujet est fort simple. Une jeune fille sur le point de se marier désire connaître son père biologique. Ayant jeté un coup d’œil indiscret sur le journal personnel de sa mère (Meryl Streep), la curieuse Sophie (Amanda Seyfried) décide d’inviter à ses noces les trois amoureux de sa maman, à peu près à l’époque où elle lui a donné naissance. Ces séduisants messieurs (Pierce Brosnan, Colin Firth et Stellan Skarsgard) ont évidemment un peu vieilli mais ils ont chacun leur style. Quelle réaction la mère de la mariée aura-t-elle en revoyant ses ex ?

 

Des classiques d’ABBA mur à mur, des comédiens-chanteurs à la hauteur (à l’exception de Pierce Brosnan) et des paysages de rêve auraient sans doute suffi à combler nos attentes mais Mamma Mia ! nous gâte encore plus. Si les moments loufoques abondent, on y détecte aussi des scènes de grande tendresse, particulièrement entre la merveilleuse Meryl Streep et la blonde Amanda Seyfried, éclatante révélation du film.

 

Les détracteurs du groupe ABBA n’ont toujours vu dans leur musique qu’un étalage de « mièvrerie quétaine ». Eh bien, ne vous en déplaise, je figure parmi les millions de quétaines qui se régalent les oreilles et le cœur des ritournelles créées par Benny Andersson et Bjorn Ulvaeus (également producteurs de Mamma Mia !, tout comme Tom Hanks et son épouse Rita Wilson).

 

Mamma Mia ! est une friandise extrêmement sucrée mais – mystérieusement et heureusement – on ne frôle jamais l’écœurement.

 

****

 

Cet article a été publié en collaboration avec http://www.calendrierculturel.com.

Par
Lire les 54 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2371 , 2