DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Arctic Monkeys – Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not (2006)

Par • 3 mars 2007 à 10:58

Forts d’un bouche à oreille sans pareil et d’un mouvement de masse qui a débuté sur Internet, les Arctic Monkeys ont connu un succès instantané dès la sortie de leur premier album. Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not s’est vendu à plus de 118 000 copies à sa première semaine sur les tablettes. La Grande-Bretagne n’avait pas autant vibré depuis Definitely Maybe de Oasis, paru près de 12 ans auparavant. C’est pas mauvais, mais il ne faut pas exagérer!

 

Disons le bien franchement : les chansons sont toutes bonnes, mais elles sont presque toutes pareilles. On se retrouve toujours devant le même groove de guitares, les mêmes jeux de voix, le même genre de mélodies. Parfois c’est plus rapide, parfois plus posé, mais on reconnaît toujours la recette. Une crêpe ça reste une crêpe… qu’on y ajoute du sirop ou de la cassonade! Bref, on se retrouve devant un album sans rebondissement qui plaît à la première écoute et déçoit à la seconde. Ne serait-ce que pour prendre le temps d’assimiler l’homogénéité parfaitement désolante du produit.

 

La voix d’Alex Turner peut sembler originale aux premiers abords, mais après l’effet de nouveauté il n’en reste rien. Il chante comme un singe, d’Arctique ou non. Heureusement, l’album contient quelques succès radio potentiels : I bet that you look good on the dancefloor, qui a eu un certain succès au Québec et When the sun goes down, qui se démarque légèrement du lot. Les Arctic Monkeys, c’est comme un one night : une jolie soirée avec une mauvaise surprise au matin.

 

On les compare à The Smiths, à The Clash, à The Vines, à The White Stripes… Pourquoi ne se sont-ils pas appellés The Arctic Monkeys ? Ça aurait été plus honnête envers leurs influences! Non ?

 

Pour ma part, je les compare avec ce qu’ils sont simplement. Ni plus ni moins. Y’a pas de quoi en faire un plat. Les Anglais se sont encore énervés pour rien!

 

**½

Par
Lire les 376 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1393 , 1