DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

AC/DC – Black Ice (2008)

Par • 13 octobre 2008 à 16:18

Après quelques années d’absence, le groupe légendaire AC/DC revient avec un nouvel album : Black Ice. La formation australienne a rarement déçu ses fans depuis ses débuts, préférant conserver une esthétique avec le même noyau homogène et original. En fait, le son d’une chanson d’AC/DC est si unique qu’il est immédiatement reconnaissable. Certaines mauvaises langues diront qu’ils ont cessé d’évoluer en 1973, mais ce serait dénigrer l’apport musical de ce groupe. Après 35 ans d’existence, plus de vingt albums et 200 millions d’exemplaires vendus, on peut leur laisser le bénéfice du doute…

Black Ice s’inscrit parfaitement dans l’orientation musicale de ce groupe. Dès les premières notes de l’album, on marche en terrain connu. Très connu. Chacune des pièces (incluant les titres !) suinte le rock ‘n’ roll : « Rock ‘N Roll Train », « She Likes Rock ‘N’ Roll », « Rock ‘N’ Roll Dream », « Rocking All The Way »… Vous voyez la dynamique ?

Les quinze morceaux de l’album présentent des guitares viriles, la voix criarde de Brian Johnson et des solos simples mais efficaces auxquels nous ont habitués les frères Young. « War Machine », « Big Jack » et « Spoilin’ for a Fight » en sont des exemples éloquents. Ici et là, on peut remarquer une petite baisse de régime — « Decibel », par exemple —, mais ce n’est que sporadique, puisque Black Ice est très bien construit.

La seule faiblesse pourrait être l’homogénéité du répertoire : les chansons se suivent et se ressemblent. Beaucoup. En revanche, c’est précisément ce que l’on demande à ce genre de groupe-culte. Metallica a essayé de faire dans le commercial et ils ont été obligés de revenir à leurs sources. AC/DC se doit de faire du AC/DC, sinon les membres perdraient tout ce qui les rend spéciaux. Et légendaires.

****

Par
Lire les 99 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2039 , 1