DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique 11 questionsPourquoi poser 10 questions lorsqu'on peut en poser 11? Série d'entrevues colorées exclusives à DimancheMatin.com.

11 questions à Vincent C.

Par • 3 novembre 2010 à 13:50

Vincent Côté-Morency, le bad boy de la magie et de Laval (!) nous livre ses impressions, en toute simplicité et en humour, sur sa carrière et le monde de la magie en général. On lui a donc posé 11 questions. Car pourquoi poser 10 questions quand on peut en poser 11?

1. Ton style « trash » se démarque des autres magiciens plus traditionnels. Comment as-tu développé ton propre style?
En étant tanné des autres magiciens qui font toute la même chose et avec l’influence de certains magiciens comme le duo Penn & Teller ainsi que the Amazing Jonathan.

2. L’humour semble prendre une place importante dans tes numéros. Es-tu un p’tit comique à la base ou la magie était-elle ton but premier lorsque tu as décidé de faire de la scène?
La magie, si c’est bien exécuté, c’est supposé être drôle. Par exemple, si vous faites apparaître une pièce de monnaie derrière l’oreille de quelqu’un, la personne va sourire. Donc je me suis juste rendu compte que la magie que j’avais décidé d’exploiter allait encore plus vers le côté humoristique que sérieux (je déteste les magiciens qui croient avoir de vrais pouvoirs). Et avec le temps, de en plus de jokes s’ajoutent à mes numéros. En gros, je développe l’effet de magie et les gags s’imposent à force de faire le numéro.

3. As-tu des animaux domestiques chez vous?
Oui mon chat El Mimin Minoux alias Brad Prout, ma colombe Colombo et mes deux serpents Pedro I et Pedro II

4. Où en es-tudans la préparation de ton premier spectacle solo?
C’est presque terminé au niveau de l’écriture. Il reste à construire des bébelles et à roder quelques numéros.

5. Que conseilles-tu aux jeunes enfants qui « trippent » sur toi pour convaincre leurs parents que tu n’es pas un freak sanguinaire qui égorge des pauvres bêtes pour le plaisir?
Qu’ils viennent voir le show avec leurs jeunes et ils vont bien se rendre compte que c’est plus drôle que freak… Ça reste de bon goût et je crois que le spectacle s’adresse à tout le monde. Je vais juste vous brasser un peu!

6. Dans la même veine, crois-tu que ton style particulier risque de restreindre ton public? Est-ce une préoccupation pour toi?
Non pas du tout, le spectacle n’est pas pour un public en particulier. Ce n’est juste pas un spectacle pour les enfants, c’est aussi un spectacle pour adultes. Le niveau de langage est pour adultes, les effets sont pour adultes, mais il n’y a rien de dégueulasse. Pas de violence gratuite; on comprend mon univers du début à la fin. On comprend qu’on est dans le domaine du spectacle et qu’il n’y a rien de vrai.

7. Outre Alain Choquette, rares sont les magiciens québécois qui ont survécu longtemps dans ce domaine. As-tu pensé à décrocher un contrat de publicité de fenêtres pour tes vieux jours?
Hahaha! Non pas encore, mais j’espère bien qu’un jour une porte va s’ouvrir pour moi. La catchez vous? Une porte! Porte et fenêtre… Ah laissez faire!

8. As-tu l’impression que les tours que nous voyons dans les émissions télévisées de magie (Criss Angel, Luc Langevin…) sont arrangés au montage?
On pourrait avoir une longue discussion à ce propos. Je vais résumer de cette façon : Malheureusement, Criss Angel c’est du cinéma. Plusieurs de ses numéros ne peuvent se reproduire en salle!

9. Combien de colombes as-tu acheté à ce jour?
9 465, une pour chaque spectacle! Non, trois ou quatre, je ne me souviens plus. C’est probablement parce que j’en ai volé une ou deux!

10. Comptes-tu Denis Coderre parmi tes amis Facebook?
Non, devrais-je?

NDLR : Denis Coderre a atteint depuis longtemps le sommet de 5000 amis sur Facebook

11. Où pourrons-nous te voir dans les prochaines semaines?
Comme à l’habitude, tous les jeudis dans l’émission Un gars le Soir avec JF Mercier sur les ondes de V à 22 h. Je serai au NRJFest de Trois-Rivieres le 11 novembre et au Vieux Shack de St-Jérôme le 22 novembre. Pour le reste, vous pouvez visiter ma page Facebook ou mon site internet www.vincentc.ca.

Par
Lire les 242 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 4428 , 1