DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

TOI de François Delisle présenté en compétition mondiale au FFM

Par • 28 juillet 2007 à 14:27

Après nous avoir offert Le Bonheur est une chanson triste, François Delisle nous revient en force avec TOI. TOI, c’est le récit d’une dérive sexuelle dramatique qui nous entraîne au fin fond de notre moi. Des questions sans réponse, mais des actions qui nous font perdre la route…la route de la rationalité. Anne-Marie Cadieux, Marc Béland et Laurent Lucas criant de vérité, nous plongent dans une histoire bouleversante qui ressemble peut-être à la vôtre. Au fait, aimez-vous votre mari? Est-ce que votre femme est fidèle? Votre amant est-il amoureux? Et comment va votre enfant? Présenté en compétition mondiale au FFM 2007, TOI de François Delisle risque de vous emporter là où vous ne voulez pas regarder. TOI prend l’affiche le 31 août prochain à Montréal, Québec et Sherbrooke.

 

TOI, c’est l’histoire de Michèle (Anne-Marie Cadieux) qui partage sa vie avec Paul (Laurent Lucas), son mari et collègue de travail. Elle a un amant Thomas (Marc Béland), un musicien avec lequel elle vit une passion amoureuse depuis un moment. Attirée par la fougue et le non-conformisme de Thomas, Michèle abandonne mari, fils et profession pour vivre cette fureur jusqu’au bout. Cette quête de liberté et de changement deviendra pour Michèle une dérive tourmentée, à un degré intime et personnel… TOI c’est une histoire d’amour dont le début et la fin sont vécus simultanément. C’est le drame d’une femme qui a « perdu » sa vie et qui cherche par tous les moyens à y reprendre sa place. TOI, c’est l’autre, la personne à qui l’on se destine. C’est aussi l’indépendance ou la dépendance à l’autre. C’est le regardextérieur sur soi-même. C’est direct, sans détour, c’est TOI.

 

Écrit, produit et réalisé par François Delisle, TOI est distribué par K-Films Amérique et prendra l’affiche à Montréal, Québec et Sherbrooke le 31 août prochain.

Par
Lire les 156 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 951 , 1