DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Sang et chocolat (2007)

Par • 25 janvier 2007 à 22:27

Du sang ? Il y en a un peu. Du chocolat ? Il y en aussi. La métaphore là-dedans? Le dilemme de Vivian entre l’amour du sang que lui procure son côté lycanthrope et l’amour du chocolat qui représente la douceur des humains. Eh oui, Sang et chocolat est une histoire de loups-garous.

 

Vivian est née loup-garou, mais sa famille a été assassinée par les hommes qui ont découvert leur existence. Vivian survit et va vivre en Roumanie avec sa tante dans l’ombre des hommes, en se faisant la plus discrète possible. Les loups-garous vivent en meute et chassent en meute. Les loups-garous ont aussi un chef, Gabriel qui doit prendre femme cette année-là selon les rites et coutumes de la meute. Gabriel a choisi Vivian mais cette dernière n’aime pas cette existence qui la confine à l’isolement de ces humains qu’elle adore. Un soir, Vivian rencontre Aiden, un jeune artiste, dans une église où le jeune homme s’était réfugié pour dessiner. Vivian découvre que Aiden dessine des loups et que les légendes de loups-garous ne lui sont pas inconnues. Aiden raconte ce qu’il sait des loups-garous à une Vivian attentive qui cache sa vraie nature. Viennent ensuite de légères péripéties amoureuses entre les deux tourtereaux. Comme toute belle chose a une fin, Gabriel est averti de cette union par le cousin de Vivian et demande à ce qu’on  débarrasse Aiden de la Roumanie. S’ensuit de mauvais moments et Aiden se retrouve en bien fâcheuse position contre la meute. Mais je ne vous en dis pas plus !

 

La musique de ce film est magnifique, juste et représente exactement l’émotion à travers chaque image. Les effets spéciaux sont très subtils et pas trop fréquents ce qui rend le film très humain malgré qu’on parle ici d’une légende très ancienne. La transformation des loups-garous a quelque chose de si beau et de si romantique qu’il nous est impossible de détester ces magnifiques animaux. L’histoire est simple, on n’y apprend rien de nouveau mais ces acteurs, pour moi inconnus, donnent beaucoup de couleur au film. Les décors sont majestueux et juste les vues de la ville en ouverture du film m’ont donné envie d’aller y faire un tour. Les personnages sont très crédibles et physiquement très beaux et attirants.

 

C’est un film charmant, dont les scènes douloureuses sont réduites au néant, dont les scènes d’amour ne sont pas plus accaparantes qu’il ne le faut et dont les scènes d’action sont bonnes mais sans éléments invraisemblables. On ne s’ennuie pas et on n’en prendrait pas plus. C’est un bon film, un bon divertissement… mais qu’on oubliera probablement rapidement.

Par
Lire les 74 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1698 , 1