DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Prix littéraire des collégiens 2007 – Hadassa l’emporte

Par • 15 avril 2007 à 14:54

Même si Normand de Bellefeuille ou Mélikah Abdelmoumen auraient pu tout aussi bien arracher la victoire, il ne se trouvera personne pour contester bec et ongles le choix des jeunes lecteurs qui ont décerné vendredi dernier, au Salon international du livre de Québec, leur Prix littéraire des Collégiens au joli et profond Hadassa, signé Myriam Beaudoin (on présume que l’auteure ne croit plus à la théorie du vendredi 13 !). D’autant plus que la thématique est fortement actuelle et qu’elle est traitée avec un doigté exemplaire, voire même par moments pédagogique. Dans le sens noble et sobre du terme. Car l’héritage du documentaire n’est jamais très loin dans l’incursion sociologique de Beaudoin. Et puis après tout, de Bellefeuille et Abdelmoumen ne viennent-ils pas de s’allier de nouveaux lecteurs encore verts ?

45 institutions d’enseignement, toutes québécoises à l’exception du Lycée militaire de St-Cyr à Versailles en France, avaient dépêché un représentant étudiant pour former le jury national. En tout, ce sont 750 étudiants qui ont fait partie des jurys locaux ayant la tâche de sélectionner les trois œuvres seulement à être débattus au Salon du livre. Choisie porte-parole nationale, Alexandra Dumont, du Cégep de Sherbrooke, a su synthétiser l’opinion générale des jurés : « Nous avons reconnu dans le roman de Myriam Beaudoin une vision du monde qui invite à la compréhension et au respect des différences socioculturelles, le tout servi dans un style urbain et empreint d’un lyrisme essentiel ! » Myriam Beaudoin récolte ainsi une bourse de 5000$ et une résidence d’écriture de trois mois au pays de Victor Hugo et Chateaubriand.

Et les collégiens, eux, de repartir avec le goût de lire et, espérons-le… l’envie d’agir.

Par
Lire les 35 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2965 , 1