DimancheMatin.com | Et si la semaine commençait autrement en 2020? :-o   

Les Tortues Ninja – TMNT (2007)

Par • 22 mars 2007 à 21:08

Le premier mot anglais que j’ai probablement prononcé était « ninedga teurteul », quand j’avais 10 ans. C’est aussi le premier film que j’ai vu au cinéma et c’était en 1990. Je me souviens très peu des trois premiers films mais je me souviens des quatre tortues pour avoir longtemps joué avec elles; Raphael, Leonardo, Michaelangelo et Donatello. Ce soir, je me suis fait plaisir et je suis allée assister à l’avant-première du tout nouveau film des tortues ninja, cette fois-ci tout en animation assistée par ordinateur! J’avais oublié que c’était un film destiné aux enfants… « Maman, maman, j’entends rien, quand est-ce que ça commence ? »

 

Dans ce 4e tome, les quatre tortues se retrouvent après que Léonardo soit allé faire un stage en Amérique centrale afin de retrouver son leadership. Lors de son retour, Raphael n’accepte pas de se soumettre aux ordres de Léo qu’il accuse de les avoir désertés, mais Splinther, leur père et maître, refuse que les quatre tortues combattent le crime s’ils ne sont pas tous à nouveau unis. Léo et Raph se chicanent et Léo est enlevé par des soldats de pierre en manque de vengeance contre une vieille malédiction. Celà suffit pour convaincre les autres tortues de refaire surface afin d’aller sauver leur frère.

 

Le film dure moins d’une heure et demie et je peux vous dire que pendant toute la première heure, j’étais si contente et bouche bée de retrouver mes petites tortues que je n’ai pas remarqué grand chose ni même le fait qu’il n’y avait pas d’histoire et que ça faisait plus d’une heure qu’on nous « mettait en situation ». Mon premier commentaire serait de dire que les tortues sont trop maigres et que leurs pizzas ont l’air aussi dégueulasses qu’avant! Même s’il n’y a aucune effusion de sang, il y a quand même une certaine violence qui n’est pas faite pour les enfants. Les images sont belles mais on s’ennuie des gros costumes. Rires garantis si vous arrivez à saisir toutes les allusions aux autres films.

 

Moi j’ai adoré retrouver les personnages et rire un bon coup avec les folleries de Michaelangelo. Les personnages sont restés ce qu’ils sont dans mon souvenir, mais ce film n’a aucune histoire ni aucune profondeur. C’est un film pour les nostalgiques d’adultes que nous sommes. Je ne sais pas si à revoir les trois premiers films je m’amuserais autant, mais je promets de les retrouver et de les réécouter. D’ici là, Cowabunga !

Par
Lire les 74 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1519 , 1