DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Le Mondial de la Bière 2009 – P’tite bière va loin

Par • 9 juin 2009 à 16:53

mondial_biere_2009C’est presque devenu une tradition : pour la troisième année consécutive, mon bon ami Pierre-Luc et moi sommes allés au Mondial de la Bière, seizième édition cette année, toujours situé à la Gare Windsor à Montréal. Un festival pour les amoureux (et les néophytes) du vaste univers brassicole. Et une kermesse qui grossit à un rythme étourdissant. Mû par un sentiment de nostalgie autant que par une chatouillante curiosité, j’ai revisité mes photos des éditions passées auxquelles j’ai assisté.

2007 : une foule parfois clairsemée mais visiblement enthousiaste se retrouve dans la plupart de mes clichés, quand je n’ai pas carrément croqué les différents stands des brasseries et producteurs présents.

2008 : la populace s’est visiblement passé le mot ; nuées compactes de biérophiles en ce pluvieux samedi après-midi, alors que les coupons nécessaires à l’acquisition de gobelets de dégustation volent dans tous les sens… Bon, peut-être pas, mais disons que c’était visible, la popularité du Mondial avait déjà grimpé en flèche par rapport à l’année précédente.

2009 : pour éviter la cohue appréhendée, nous décidons de parcourir les allées de la Gare de soir, cette année ; ce qui ne nous empêche pas de croiser une longue, très longue file d’amateurs (dont certains devront rebrousser chemin, tant le site est plein à craquer). Heureux d’être enfin entrés, nous avons tout de même une petite pensée pour les pauvres « Mondialistes » qui attendent patiemment leur tour jusqu’à l’extérieur des murs. J’ai dû prendre mes clichés en fin de soirée, à la fermeture, pour enfin pouvoir photographier les kiosques.

Mon constat : le succès du Mondial est passé de grandiose voilà deux ans, à extraordinaire l’été dernier, puis à exponentiel cette année. La raison principale : la rencontre merveilleuse entre le public québécois, qui découvre à peine le potentiel merveilleux des produits brassicoles locaux et importés, et les producteurs du monde entier, qui présentent des bières toujours meilleures, plus originales, plus audacieuses. En arrière-plan, un Mondial vraiment mondial, géré par une équipe hors-pair, qui a réussi à réunir les deux parties dans un événement annuel qui rend justice à ce breuvage divin.

Pour l’édition 2010, l’équipe du Mondial a dû se rendre à l’évidence : cinq journées, c’est pas assez ! Une journée supplémentaire devrait donc rallonger le 17ème Mondial de la Bière, ce festival qui est déjà le plus important en Amérique du Nord. Longue vie au Mondial, et à l’an prochain…

Photo : Jonathan Habel

Par
Lire les 155 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2656 , 2