DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Pearl Jam – Pearl Jam (2006)

Par • 21 décembre 2006 à 10:35

Les mononcles du grunge sont de retour en 2006 après une absence de trois ans et demi. Le frontman Eddie Vedder, devenu un barbu permanent, a connu plusieurs passages à vide dans les dernières années, et son engagement politique contre Bush et sa clique l’a parfois mal servi. Quant au reste de la bande, nada. Bonjour l’appréhension, quand on déballe la galette bleue de Pearl Jam !

 

Pourtant, le fan, le néophyte et l’ouvert d’esprit y trouve son compte. Le disque commence avec une énergie dont on ne croyait plus capable ces jeunes quarantenaires. Sans jamais être bien loin des expérimentations de Binaural (2000) et Riot Act (2002), on retrouve quand même quelques touches nostalgico-grunge que l’on pourrait qualifier de  »retour aux sources ».

 

Le défaut de cet album est peut-être son débalancement, les chansons les plus rageuses se situant au début (« Life Wasted », « Comatose », « Severed Hand »), et les ballades et autres expériences musicales composant la fin de la liste (« Come Back », la superbe « Inside Job », « Gone »). Cependant, c’est sans contredit le meilleur album de Pearl Jam depuis les golden nineties. Peut-être pas le plus fringant et le plus surprenant, mais une fort belle réussite alors que l’on croyait (enfin) les voir glisser lentement dans l’oubli et l’indifférence générale. Un très beau retour, et l’un des meilleurs albums de l’année.

 

J’ai particulièrement aimé :
 – « Unemployable »
 – « Inside Job »
 – « Comatose »

 

Note : ****

Par
Lire les 155 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2679 , 1