DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Les prix Juste pour rire 2007 : les gagnants sont…

Par • 22 juillet 2007 à 23:59

C’est un des moments très attendu du Festival chaque année, un révélateur de talents suivi de près dans l’industrie et un baromètre des nouvelles tendances de l’humour : la remise des Prix Juste pour rire. Même si le 25e Festival Juste pour rire présenté par Vidéotron court jusqu’au 30 juillet, c’est aujourd’hui à midi qu’a eu lieu la cérémonie. Animée avec brio par André Sauvé, gagnant du Prix de la Révélation l’an passé, ce grand moment d’émotions a permis de souligner la créativité, l’audace, l’originalité, le charisme et finalement, l’humour des artistes d’ici et d’ailleurs.

 

Prix Juste pour rire – spectacle en salle ayant le plus marqué le Festival : Toc-Toc la comédie à succès de Laurent Baffie, mise en scène par Carl Béchard et dont la distribution se lit comme suit : adaptation de Jean-Philippe Pearson avec Edgar Fruitier, Marcel Leboeuf, Pascale Montpetit, Élisabeth Chouvalidzé, Émilie Bibeau, Olivier Morin, Amélie Dallaire.

 

Prix Coup de Cœur La Presse – meilleur spectacle de rue selon le vote du public : Bängditos, Allemagne.

 

Prix La Battle Juste pour rire / Just For Laughs présenté par Vidéotron – a réuni sur scène le 14 juillet dernier, quelques-uns des meilleurs danseurs des États-Unis, du Mexique, de l’Europe, des Caraïbes et du Canada.  Faisant partie du Festival depuis 2003, la Battle a accueilli cette année des danseurs de breakdance ( B Boys – B Girls ) qui ont fait vivre une expérience mémorable au public. Le gagnant de cette compétition est Backyard Funk des États-Unis.

 

Prix Homegrown Comic Competition présenté par XM Satellite Radio et Comedy Network : Le gagnant qui remporte le grand prix devant 7 autres concurrents provenant des 4 coins du Canada est Sean Lecomber natif d’Edmonton.

 

Prix de la Révélation – artiste s’étant le plus illustré durant la 25e édition du Festival : Philippe Laprise. Pour ce prix, le jury était présidé par Marc Laurendeau, chroniqueur à la radio de Radio-Canada, et composé de Marcel Alexander, directeur de la Salle André-Mathieu (Laval), Gilles Dessureault, directeur de la Salle Rolland-Brunelle (Joliette), et Jean-Yves Gaudreau, directeur artistique.

 

La cérémonie a aussi permis d’honorer les œuvres qui se sont distinguées durant Comedia, l’événement-film de Juste pour rire. Quatre prix et trois bourses présentés par Visa ont ainsi été décernés à des cinéastes qui ont participé à la compétition. Le jury était cette année composé de 6 personnalités de l’industrie du cinéma et de l’humour parmi lesquelles: Isabelle Cyr (comédienne, Ma Tante Aline), Karen Elkin (comédienne, Horloge Biologique), Simon-Olivier Fecteau (ex Chick’n Swell, réalisateur), Albert Nerenberg (réalisateur, Let’s All Hate Toronto, Stupidity), Paul Provenza (acteur, réalisateur, The Aristocrats) et George Stroumboulopoulos (animateur de l’émission The Hour, CBC).

 

Grand Prix Visa du meilleur court métrage (bourse de 3000 $) – Meilleur court métrage de l’année : The Oates’ Valor de Tim Thaddeus Cahill (États-Unis).

 

Une mention spéciale a aussi été décernée à No Room for Gerold (Kein Platz fur Gerold) de Daniel Nocke (Allemagne).

 

Prix Visa du meilleur court métrage canadien (bourse de 1000 $) : The Tragic Story of Nling de Jeffrey St. Jules.

 

Prix Visa du meilleur court métrage québécois (bourse de 1000 $) : Sur la ligne de Frédéric Desager.

 

Une mention spéciale a aussi été décernée à Neuf de Martin Talbot.

 

Prix Coup de cœur décerné par l’équipe de la programmation du Festival : Beasts de Dirk Vershure (Pays-Bas).

 

Le Festival Juste pour rire présenté par Vidéotron et le Festival Comedia félicitent les lauréats et remercient tous les artistes qui ont participé aux deux événements.

Par
Lire les 156 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1303 , 1