DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

The Chronicles of Narnia : Prince Caspian (2008)

Par • 17 mai 2008 à 17:25

Un an après leurs dernières aventures, les jeunes Peter (William Moseley), Susan (Anna Popplewell), Edmund (Skandar Keynes) et Lucy (Georgie Henley) sont encore une fois propulsés dans le monde merveilleux de Narnia qui a bien changé depuis leur départ. En fait, il s’est écoulé des centaines d’années à Narnia et les créatures fantastiques ont été exterminées du continent. Du moins, c’est ce que croyait Prince Caspian (Ben Barnes) avant d’être mis en contact avec ces étranges créatures lors de son exil. Avec le retour des jeunes rois et le prince de leur côté, les créatures de Narnia peuvent enfin combattre le méchant roi Miraz (Sergio Castellitto) qui contrôle le monde depuis trop longtemps.

 

Prince Caspian se déroule un an après The Lion, the Witch and the Wardrobe, mais il n’est pas nécessaire d’avoir vu le premier film pour apprécier le second. Les références au premier film sont suffisamment développées pour permettre aux néophytes de bien embarquer dans l’univers de Narnia. Il faut se rappeler qu’il s’agit d’abord et avant tout d’une œuvre destinée aux enfants. L’action progresse à un bon rythme, tout est bien expliqué, les bons et les méchants sont clairement identifiés, etc. Pour cette raison, on pardonne certaines incohérences dans l’histoire — comme Susan et Peter qui, sur le champ de bataille, se prennent pour Legolas et Aragorn dans Lord of the Rings… —, surtout qu’on nous avait habitué à ce genre de choses dans le premier film.

 

Prince Caspian insiste d’ailleurs sur les combats, et ce, sans opter pour une violence accrue. Les scènes de bataille sont nombreuses et très réussies. Les plus jeunes pourront apprécier le film, de même que les plus vieux qui les accompagneront. Les parents qui ont des enfants pourront même leur faire une apologie de Dieu sans prononcer son nom. Aslan fera amplement l’affaire.

 

Par ailleurs, le jeu des acteurs est assez crédible, étant donné que la majorité des acteurs principaux sont de jeunes adultes, voire des enfants. Par contre, Ben Barnes est un peu décevant dans le rôle de Prince Caspian. Plusieurs de ses répliques sonnent faux, comme s’il voulait mettre de la grandiloquence dans son jeu et qu’il dépassait les bornes. À sa défense, il faut mentionner que les scripteurs lui ont infligé une petite histoire d’amour qui est aussi clichée qu’inutile, et ce, sans compter la différence d’âge assez suspecte entre les deux « amoureux ». William Moseley, dans le rôle de Peter, vient corriger le jeu de Barnes avec un ton plus juste et plus assuré. Bref, Prince Caspian correspond à une version plus soft de Lord of the Rings. Ce qui n’est pas un défaut.

 

*** ½

Par
Lire les 99 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1527 , 1