DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   
Chronique femme au foyerAnimatrice radio à temps partiel, femme au foyer le reste du temps, Émilie vous invite à suivre ses aventures tous les mercredis.

Ne croyez pas tout ce que vous lisez sur Facebook…

Par • 2 novembre 2011 à 7:00

O.K., c’est sûr que vous allez vous sentir visés, d’une façon ou d’une autre. Soit vous êtes dans le camp qui a horreur du deuxième, soit vous êtes de ceux qui publient n’importe quelle connerie comme statut Facebook. Voilà, c’est dit.

Par n’importe quoi, je n’entends pas les propos choquants, disgracieux, vulgaires ou tout simplement du type « rien à foutre ».  Je parle du genre « RIP au garçon de 14 ans qui a été tué par son père de 6 balles… ». Je vous épargne le statut, vous l’avez sûrement lu cette semaine. En gros, selon cette ridicule rumeur populaire, Facebook donnerait un montant d’argent X à chaque fois que ledit statut est affiché. Déjà en partant, ça devrait sonner une cloche. Il n’y a aucun moyen pour un organisme de savoir combien de fois un statut a été publié. Aussi bien faire un chèque directement à une cause qui nous tient à coeur et tout le monde va arrêter de perdre du temps.

Mes amis Facebook ne me trouvent probablement pas toujours drôle, mais je fais de la Face-éducation. En gros, je pète les bulles des gens qui croient en ce genre de statut-à-la-chaîne. D’ailleurs, voici quelques pistes pour déceler les statuts louches et les arnaques en tous genres.

  • On parle de dons d’argent
  • La traduction est limite et qu’elle a l’air fait par un élève de 3e année
  • Il n’y a pas de date
  • C’est trop gros pour être vrai
  • En copiant le statut dans Google vous tombez sur le mot Hoax
  • Vous avez vu passer le phénomène 10 fois au cours de la dernière année

Je sais que ça ne fait de mal à personne de lire ces statust, que je n’ai qu’à les ignorer, mais c’est plus fort que moi. Depuis un certain temps, nous avons la paix des chaînes de courriels… elles sont maintenant rendues sir Facebook. Si vous être contre les statuts Facebook insipides, partagez ce texte sur le mur de 5 de vos amis! Sinon…

Par
Lire les 52 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1523 , 1