DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Le Canard et le Loup et Danger Public : Coup double pour Leif Tande

Par • 18 novembre 2007 à 16:43

De passage au Salon du livre de Montréal, Leif Tande lance deux nouveaux albums de bandes dessinées dans des registres totalement et absolument différents. Le Canard et le Loup est un petit conte pour enfants illustré de façon grossière, enfantine, colorée et craquante alors que Danger Public est une histoire psychotique mettant en vedette un personnage qui veut buter tout le monde sur son passage. Décidemment, l’univers du dessin est marqué de contrastes!

Le Canard et le Loup se lit d’un trait. Pour ce petit album, son premier dans la collection Pamplemousse (le volet enfant de La Pastèque), Leif Tande s’est amusé avec les cercles de couleur, toujours en faisant honneur aux épais traits de plume qu’on lui connaît. Le récit est calqué sur une histoire que l’artiste a racontée à son fils, un soir, avant qu’il ne s’endorme. Mignon.

Danger Public, c’est le barbier fou. Perdu dans ses pensées, un coiffeur à la moustache fine a des idées pas fines du tout. Il s’élabore une réelle tuerie, toujours dans sa tête, qui bifurque d’un meurtre à l’autre, suivant le fil de justifications de plus en plus douteuses. Très amusant et morbide, mais surtout un réel plaisir à dévorer (ça passe trop vite). Le script a initialement été écrit par phlppgrrd (le bédéiste Philippe Girard et ses voyelles égarées) puis adapté et illustré par Leif.

Coup double, joli travail!

Par
Lire les 382 articles par

Une Réponse »

  1. Nous n’avons pas la chance de voir l’autographe qu’il t’a laissé?

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3840 , 11