DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Sum 41 – Underclass Hero (2007)

Par • 11 août 2007 à 0:00

La recette du nouvel album de Sum 41 ? Simple. On prend Blink 182, on les met dans le blender. On prend ensuite Green Day, et on les met dans le blender itou. Puis on râpe un peu de Simple Plan, et on saupoudre sur le tout. On enlève le guitariste solo, on rajoute un peu de rose, et voilà. Underclass Hero. Ça et un gros pas en arrière, les deux ont un énorme point en commun.

 

Le mouvement punk n’a jamais été aussi conformiste : après avoir incarné la révolte culturelle et sociale des jeunes Britanniques de la fin des années 70, puis ceux de toute la planète de façon insidieuse mais coriace au fil des années 80, cette mouvance anarchiste a flambé comme une allumette lorsqu’un jeune Américain blond appelé Kurt Cobain a changé le cours du monde au début de la décennie suivante (les puristes qui clament que Nirvana n’était pas directement issu du mouvement punk, rentrez-vous une vieille rod de métal rouillé dans l’cul et tournez vigoureusement tout en réfléchissant à votre pathétique culture musicale). Résultat, le punk est devenu ce qu’il hait le plus, une spécialité commercialisée. Certains artistes ont tenté tant bien que mal de ramener le punk dans le droit chemin, mais une chose est sûre, ce n’est pas le nouveau mari d’Avril Lavigne qui met la main à la pâte. Fin de la leçon.

 

Oh bien sûr, vous pourriez faire écouter Underclass Hero à votre grand-mère et lui causer un infarctus. Vous pourriez vous scrapper les tympans à grimper le son hyper saturé au maximum de la capacité de vos hauts-parleurs. Vous pourriez dire que l’agressivité, l’adrénaline qui se dégage de ce dernier opus du trio canadien reflète bel et bien cet esprit punk si cher aux quêteux du Carré d’Youville. Quand on parle de réchauffé, de déjà vu, d’entendu maintes et maintes fois, c’est pas du punk. C’est une photocopie de punk. Sum 41 essaie effectivement très fort sur ce disque, avec quelques réussites mitigées (la pièce-titre, Speak Of The Devil, March Of The Dogs, King Of Contradiction), mais tabarnak que les autres pièces sonnent (et goûtent) le vieux ragoût crissé dans le micro-ondes (sirupeuse et inintéressante Dear Father, faussement complexe Walking Disaster, l’interlude Ma poubelle en français, avec de jolies paroles comme « une plotte comme du beurre », Best Of Me qui sonne comme une copie de Hate Me de Blue October, mais Sum 41 n’est pas à une copie près). Ah oui, on essaie aussi de faire de vous un vrai p’tit punk. Avec les textes de Derrick Whibley, on voit tout de suite qu’on vous veut pour la grande armée punk, contre Bush, contre les USA, contre vos parents absents, contre vos boss qui ne comprennent pas que tout ce que vous voulez, c’est piquer un roupillon sur la job. Tout le monde il est méchant sauf vous !! Rien de neuf ici, à part qu’on vient encore de vous prendre 15 dollars pour vous resservir le même CD que vous aviez déjà acheté voilà quatre ans. Vous vous souvenez, ce CD pas très bon qui a fini par ramasser la poussière sur la table du salon ? Oui, celui-là. Pareil, sauf pour le rose de la pochette.

 

En regardant l’ensemble, ce n’est pas foncièrement mauvais. C’est juste que Underclass Hero, en omettant la production surfaite typiquement années 2000 (c’est-à-dire, sur ce genre de disque, aucune normalisation et un beau son cacane), est une mauvaise version du deuxième album de Blink avec le dernier de la bande de Billy Joe. Écoutable, si vous n’êtes pas tannés de ce que vous écoutez déjà depuis des années.

 

J’ai particulièrement apprécié :
– Count Your Last Blessings
– Speak Of The Devil
– With Me

 

Note : **

Par
Lire les 155 articles par

15 Réponses »

  1. J’ai eu l’occasion d’écouter l’album de Sum 41 moi aussi et je dois dire que ça demeure dans la même lignée que les autres. Rien de plus, rien de moins. Un peu comme une sauce qu’on étire. Mais les inconditionnels de Sum peuvent quand même aimer cet album puisqu’on est pas dépaysés. On demeure dans le même ton que l’album précédent. Souvent, on reproche aux artistes de trop changer de style d’un album à l’autre et que tout à coup on s’y perd parce qu’on aimait leur style original. Silverchair est un exemple parfait. Personnellement je n’ai pas détesté l’album « Underclass hero » et je suis d’accord avec toi Jo sur les 3 tounes que tu as particulièrement apprécié. Elles ont une bonne mélodie et elles s’écoutent bien. Mais on s’entend qu’on ne révolutionne rien ici.

    À Mr « Sum41 are the best », tu as tout à fait le droit d’aimer ton groupe de prédilection et de le défendre mais ça implique que tout le monde a le droit à son point de vue. Les critiques ne prétendent pas avoir la vérite absolue ou la science infuse. Ils critiquent au meilleur de leur jugement personnel, c’est tout. Je ragais moi aussi quand Claude Rajotte faisait des segments « Destroy » à chaque nouvel album de Mylène Farmer mais ça ne m’empêchait pas de l’écouter ni de respecter son point de vue. Et SVP, je t’en SUPPLIE Mr « Sum41 are th best »; si tu veux que tes opinions soient prises plus au sérieux, apprends à être modéré sur tes propos face aux critiques mais encore plus important… Apprends à écrire comme du monde, bordel! Ce n’est pas une insulte mais seulement un conseil qui reste de t servir toute ta vie.:-)

  2. Vous avez le droit de trouver cet album « ordinaire » mais dire qu’il n’y a pas quasiment pas de différence entre green day, blink 182 et sum 41, ca relève de l’incompétence. Vous ne semblez pas être un grand spécialiste de ce type de musique, vous devez être resté bloqué à l’époque de nirvana comme l’indique votre critique ; et bien restez-y et ne nous pondez plus ce genre d’articles plein de préjugés.

  3. Même avec du piano en plus et Dave en moins, c’est presque le même qu’il y a quatre ans.
    Mais ce que j’ai le plus remarqué c’est Dear Father qui est presque une copie exacte de certain morceaux de Blink 182.
    La premièrs fois où j’ai écouté l’album j’ai cru entendre la même chanson 2 fois, comme quoi ils recopient sur les autres, mais aussi sur eux -_- »
    Mais bon c’est pas pour ça qu’il est nul, mais il est pas « exptionnel »

  4. Franchement je suis d’accord avec sum41_are_the_best et Pm vous n’avez pas l’air de vous y connaitre du tout.De la a dire que vous etes un con non quand meme pas.Bref cette album m’a beaucoup plus,meme si il est vraie que certaine chanson ressemblent a d’autre,enfin bon je ne suis pas du tout d’accord avec votre « avis » qui pour moi n’a pas la moindre valeur.

  5. À pm, à seb62, à sum41arethecrap et aux autres qui viennent de sortir de leur trou ou qui ont augmenté leur nombre de CD à trois ou quatre au total en achetant cet album : vous dites juste « c’est pas vrai, écoutez comme il faut, vous êtes resté bloqué, votre avis n’a pas de valeur », amenez-moi UN SEUL, je dis bien UN SEUL VRAI ARGUMENT contredisant ce que je dis. Quant à moi, je vais exposer les miens tout de suite :

    1. J’ai des centaines de CD, des discographies complètes, du rock, du punk, du reggae, du jazz, du blues, du acid rock, du grunge, du hip hop, de l’electronica, de l’alternatif, du metal, du hard core, du emo, du folk et bien d’autres. J’ai aussi un diplôme en histoire de la musique et je travaille dans une station de radio comme animateur, alors j’écoute de la musique 8 à 10 heures par jour. Voilà pour la crédibilité.

    2. Sum 41 A COPIÉ (et parfois très bien copié) UN PAQUET DE GROUPES, y compris eux-mêmes… Arrêtez de leur embrasser le cul, bordel.
    – UNDERCLASS HERO (la pièce) est une copie de FAT LIP… de Sum 41
    – WE’RE ALL TO BLAME reprend la structure de CHOP SUEY de SYSTEM OF A DOWN point par point
    – le début de NO REASON est pareil à INFEST de Papa Roach
    – THE BITTER END contient des morceaux copiés de MASTER OF PUPPETS et THROUGH THE NEVER de Metallica. Pareil pareil, même le solo
    – DEAR FATHER, sur le dernier album, sonne pareil à n’importe quelle toune de Blink 182, surtout MISS YOU
    – BEST OF ME, du moins le refrain, ressemble étrangement à HATE ME, de Blue October
    J’ai plein d’autres exemples, mais j’me fous bien trop de vous p’tits critiques de merde pour me fendre le cul à vous les expliquer.

    3. J’ai jamais parlé du piano, ni de leurs ballades. Arrêtez de me faire chier avec ça, j’ai rien dit là-dessus.

    4. J’ai critiqué UN SEUL ALBUM, et les plus épais d’entre vous me parlent de la discographie entière. ALLLLOOOOO ?!?!? UN SEUL FUCKING ALBUM, VOUS COMPRENEZ ?? NOOOON ?? UN !! Lève juste ton index, et arrête-toi un peu pour compter combien ça fait…

    5. Allez donc lire ça, ça va vous confirmer que vous êtes des têtes de noeuds
    http://wm03.allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg&sql=10:gbfyxze5ldhe

    6. Vous avez la tête dure ?
    http://www.rollingstone.com/reviews/album/15502568/underclass_hero

    7. Vous en avez pas encore assez ?
    http://www.sputnikmusic.com/album.php?reviewid=12897

    Maintenant foutez-moi la paix. Vous pouvez dire que vous adorez cet album mais s’il vous plait, la moindre des choses c’est de dire ce que vous aimez, pas juste « ah mais quel con, vous y connaissez rien ». Et surtout, PLUS AUCUNE FUCKING INSULTE !!

    Réponse finale.

  6. Alors moi à la première écoute de cet album il faut dire que j’ai été un peu étonné par les ressemblences de sonorités par rapport à des chansons d’autres groupes de pop punk.Particulièrement « Walking Disaster » qui m’a fait pensé à « Story Of A Lonely Guy » de Blink 182 et « Count Your Last Blessings » qui m’a fait pensé à une des chansons de Fall Out Boy. Enfin bref cet album reste toujours mieux que « Chuck » où le groupe avait carrément dérivé vers un son métal assez désagréable à l’écoute (surtout que ca correspond pas à leur style).J’aime assez les thèmes des titres élaborés sur cet album,surtout les thèmes politiques auquels j’accorde la plus particulière importance.Je suis assez content que le groupe soit revenu à leur style de musique d’entan. Assez bon album pour ma part,dans le classement de leur album voila où je le positionnerai:

    -All Killer No Filler
    -Does This Look Infected
    -Underclass Hero
    -Half Hour Of Power
    -Chuck

    Voila!

  7. Etant un grand fan de sum41 depuis la premiere heure, je suis tout de meme forcé de constater l’enorme ressemblance avec blink182!!!Cet album est une grosse déception!! Quand aux autres gens qui ont répondu ici, pourquoi s’ennerver???On a l’impression qu’on a insulté votre mère…sauf que les sum41 ne vous connaissent pas mais vous ont encore pompé 15€!!!Chienne de vie!

  8. Je suis exacyement de l’avis de Davis : j’adore Sum 41 et je trouve que ce qu’il avait fait jusque la etait de mieux en mieux mais… Je dois admettre et c’est difficile je l’avoue que cet album est PRESQUE de la daube :(… N’etant pas un grand fan d’Avril je la soupcone d’avoir saboté cet album… pour moi ce serait plutot un album ecrit par Avril chanté par Derick et avec en bonus quelque chansons de Sum 41…
    En plus le peu de chanson que j’aime bien : seulement count your last blessing et The jester sont pas mal mais ont un aspect un peu trop studio.
    Je suis donc plutot decu de cet album et je ne veux pas faire comme font certaines personnes (c’est a dire se leurer jusqu’au bout) il faut se rendre a l’evidence cette album est surement le moins bon…
    En revanche je ne suis pas d’accord en un point avec toi Jonathan Habel : le style musical de ce groupe a pour moi évolué et changé à chaque album. Si l’on écoute n’importe quel moreau de leur premier album puis un de Chuck, on percoit quand meme une grande difference.
    Je n’ai donc plus qu’un seul espoir pour ce groupe qui a ete l’un de mes favoris jusque la : c’est que ce ne soit qu’un changement de style provisoir comme il le font a chaque album et que cela s’ameliore la prochaine fois 🙂
    Autrement c’est une bonne critique bien que je t’ai trouvé dur envers ce groupe qui est l’un de mes favoris 🙂

    __________
    Vladeral

  9. erf desole pour le double post mais j’ai oublie de mettre mon classement du meilleur au moins bon :

    Chuck
    Does this lokk infected
    All killer no filler
    Half hour of power
    underclass hero

  10. Vladeral, je vais te dire, je connais effectivement moins Half Hour Of Power et Does This Look Infected, mais j’essaie de prendre chaque album de chaque artiste à part. Mais de All Killer No Filler à Chuck, je trouvais qu’il y avait une évolution, tandis qu’avec ce dernier disque on assiste plutôt à un recul vers ce qui avait déjà été fait, par eux et par bien d’autres. D’où ma déception.

    Ils n’étaient pas obligés de continuer dans la branche métal comme sur Chuck, mais je sais pas, juste un autre pas en avant aurait été le bienvenu.

  11. Oui, c’est ce que j’attendais aussi … D’ou ma grande deception…

  12. Hello 🙂
    Ayant lu cette article , j’en profite pour rajouter mon propre avis sur ce nouvel album de Sum 41. J’ai écouté pas mal de leurs chansons (notamment de All killer no Filler et Does this Look Infected) et j’en profite pour faire ma critique sur cette album :
    Je pense, tout d’abord que cet album sort un son « différent » des autres albums (ni moins bon ni mieux, juste différent). Chaque album avait son propre style, comme Underclass Hero à le sien. Et c’est le premier album après le départ de Dave (ils ont du recruté un nouveau guitariste qui ne fait pas partie de Sum 41.) Si l’on considère cette album comme « moins bon » c’est peut être parce qu’ils ne sont plus que trois. Surtout que lorsque l’on regardait leurs vidéos où ils déliraient devant la caméra, on pouvait voir qu’ils étaient assez proches tous les quatre (une bande de pote qui font des conneries et qui profite de leur vies quoi). Bref vous jouez 10 ans avec une même personne (et oui 10 ans et même plus car Sum 41 a vu le jour en 1996 !) et elle se tire du jour au lendemain. Sa parait « logique » qu’on ressente la différence sans la présence de Dave, lui qui était reconnue pour ses solos exceptionnels sur chaque morceau. Ensuite, des musiques, il y’en a une tonne; c’est normal que certaines se ressemblent, mais la manière dont elles sont joués produise une atmosphère totalement différente (Le refrain de Underclass Hero est le même que Subject to Change). Si je prends ces deux musiques, malgré leur ressemblance dans les paroles, on entend un son totalement différent. Au niveau de leur musique, oui ya des accords qui se ressembles (Par exemple le refrain de The Hell song à les mêmes accords que l’intro de Confusion and Fustration in Modern times), mais bon c’est pas pour sa que je vois une « ressemblance » de musique. Chaque musique à un son différent (je parle du son: de l’Ensemble de la musique, et pas de paroles ni d’accords différent), du moins c’est ce que j’ai constaté, que j’ai tort ou pas peu importe car je déguste cette album pour le moment =).

  13. Je trouve la critique trop virulente pour être plausible. Et quand jonathan parle d’avoir critiqué UN album, il faut qu’il voie que les chansons qu’il a citées un peu plus haut ne sont pas toutes sur underclass hero 🙂
    Et sinon, oui, je trouve qu’il y a tellement de hargne à critiquer cet opus que ça en devient dérangeant au point de se dire que le gars qui l’a écrite a une embrouille avec un des membres du groupe (:
    Je ne pense pas qu’on puisse faire une critique efficace et plausible avec autant de gros mots et d’énervement. Après, qu’on l’aime ou pas, c’est normal de le dire, mais please dites-le avec plus d’objectivité.

  14. Ma première impression lors de la première ecoute de l’album est que presque toutes les chansons se ressemblent etrangement. Je ne parle pas de l’enchainement des accords – car tout musicien punk ou même pop sait que ce genre de musique se joue sur des accords souvent utilisés de la même manière – mais je parle de la musique en elle-même. Sa mélodie. En écoutant la première chanson on se dit : « mmm », en sautant à la deuxième : »mouais », et à la troisième : « bon » et on se dit que c’est même pas la peine de continuer jusqu’au bout. Mais cet album est loin d’être mauvais, il est juste un peu répétitif. Quant aux ressemblances avec d’autres chansons et d’autres groupes, je suis totalement d’accord. Des fois, ça en devient effrayant. Mais il y a de très bonne chansons – je cite comme exemple Walking Disaster que j’ecoute en boucle ca fait quelque jours. Les Sum n’ont pas arrêtés de nous surprendre, laissez à cet album du temps, ecoutez-le, prenez le temps de l’apprécier, et vous verrez que malgré ce qu’on lui reproche, il est PAS MAUVAIS ! 🙂

  15. Salut les gens!
    Désolé pour ceux qui ne sont pas d’accord, mais cet album est globalement mauvais, admettez-le, c’est indéniable.
    C’est aux plus virulentes critiques que l’on reconnait les fans d’un groupe…
    Et justement, j’ai été fan de Blink-182, et je suis fou de rage d’entendre ce pompage en règle tout au long de l’album.
    C’est inadmissible et indigne, tout simplement.
    Restent quelques passages sympas, c’est clair, mais ça ne fait pas un bon album.
    « Chuck » avait une putain de pêche comparé à ce truc mou et dénué de talent.

    Puisqu’on parle de pompage, je signale que j’ai trouvé exactement la même critique sur un autre site:
    http://www.affinitiz.com/space/acturock/content/_F8D725C3-7D89-42B8-9732-ED4BD3AF5513
    Je ne sais pas si c’est normal, mais c’est bien dans le ton du sujet!!!

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 4351 , 1