DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Frank Makak – A Cause Without a Devil (2008)

Par • 11 octobre 2008 à 18:33

Toujours méconnu du grand public, Frank Makak fait son entrée sur la scène musicale québécoise par la grande porte. Avec son premier disque intitulé «A cause without a devil» – si l’on exclue un projet d’opéra à tirage très limité – l’artiste livre un travail inspiré qui est marqué d’influences personnelles et par une musicalité rafraîchissante. Frank Makak fait partie de ces musiciens qu’on écoute le sourire en coin, ne serait-ce que pour marquer l’appréciation.

La pièce «Dead girl» ouvre l’album avec une bonne ligne de basse qui installe une atmosphère qui ne sera pas respectée jusqu’à la fin du projet. Noyé dans l’écho, Makak démontre déjà son mordant en nous annonçant la distorsion avec un feed prenant. Ensuite, on note une première influence avec «4:30» en seconde piste : c’est du vieux Green Day (avant Dookie) tout craché. Puis d’excellentes chansons se succèdent : «Unclear Needs» (émotionnellement rythmée) «Oh Wait» (saccadée aux saveurs ska) et «Kelly’s Song» (désarmante et inspirée). Par ailleurs, cette chanson a été composée en hommage à Kelly Haigh, source d’inspiration pour le musicien originaire du Saguenay. Elle est d’ailleurs l’artiste derrière l’oeuvre sur la pochette du CD. Et tant qu’à être dans les hommages, on ne peut pas passer sous silence «Walk Away Leader», écrite en l’honneur de Billy Bragg qui a été une influence notable pour Frank. C’est notamment à cause de Bragg que Makak a décidé de poursuivre son parcours musical en solo. Parmi les autres bons moments de l’album, il y a «Sleep at Night» qui rappelle encore l’univers de Green Day, «Break» qui a une touche de Bush et la quadrilogie «Frank Makak’s misery train – a dying hope era» qui clos l’album en profondeur, notamment avec «Enter Sad Man».

«A cause without a devil» est un album enregistré dans un studio maison et imprégné d’une facture audio très personnelle. On note des arrangements dénudés de superficialité qui s’autosuffisent au fil d’un rythme inépuisable. Makak offre une gamme de «riffs» aussi variés qu’étonnants. Un artiste à découvrir et à surveiller à long terme.

L’album est offert à tirage limité par commande postale uniquement. Vous pouvez l’acheter par Paypal en suivant cette adresse (12$ + 4$ de shipping) : https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=10170 

Frank Makak sur Myspace : http://www.myspace.com/frankmakakmusic

Par
Lire les 382 articles par

3 Réponses »

  1. Great Stuff Frank! [as always]

    Congrats on the great new CD!

    Bob

  2. CD excellent d’un bout à l’autre!! On ne s’en lasse pas.

  3. […] mars 2009, en exclusivité sur DimancheMatin.com, gagnez le premier album de Frank Malak intitulé A Cause Without a Devil tiré à seulement 500 […]

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 8152 , 1