DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique 11 questionsPourquoi poser 10 questions lorsqu'on peut en poser 11? Série d'entrevues colorées exclusives à DimancheMatin.com.

Entrevue avec Dan Foley (celui qui fredonne Noël)

Par • 18 décembre 2007 à 0:00

Il y a des artistes qui se contentent de marcher dans les sentiers battus. D’autres préfèrent sortir leurs raquettes et ouvrir le passage. C’est le cas de Francis Martin, bien sûr, mais aussi celui de Dan Foley. Fredonneur de naissance, le Montréalais a décidé de partager son don en l’immortalisant sur CD. Nous vous l’avions présenté sous forme de concours… le revoici maintenant soumis à nos 11 douloureuses questions. Ce joyeux numéro nous assure un joyeux Noël en sa compagnie.

01. D’où vous est venue cette idée saugrenue de fredonner Noël ?
En fait tout le monde fredonne. Il n’y a rien de saugrenu là-dedans. L’idée folle c’etait d’en faire un disque et de le mettre sur le marché!

Au départ je n’ai fais que quelques copies CDr que j’ai données à des amis à Noël pour rigoler et ça devait s’arrêter là. Mais devant l’enthousiasme provoqué dans mon entourage par cette démarche, à ma grande surprise d’ailleurs, j’ai voulu pousser l’audace jusqu’à en faire un vrai CD disponible en magasin. J’ai réalisé qu’aussi absurde que cela pouvait être, c’est quelque chose qui n’avait jamais été fait, ce qui est très rare dans le vaste marché du disque.

Travaillant déjà dans le milieu de la musique (je suis agent d’artiste), on pourrait penser que cela aurait été facile pour moi. Mais aucun distributeur n’était intéressé à prendre le projet. Trop flyé! Trop difficile à mettre en marché… C’est un petit distributeur indépendant, LOCAL Distribution qui ont été les seuls à y croire et à m’appuyer finalement.

02. Vous fredonnez depuis toujours et selon la pochette de votre disque, vous êtes au sommet de votre art. Quel est votre secret ?
Tout est dans le paté chinois. C’est très important de mettre une canne de blé d’inde en grains et une canne de blé d’inde en crème dans votre recette. Une de chaque. Toute la clé est là!

03. Avez-vous été approché par des artistes pour faire des back-fredonnages sur leurs chansons ?
Non, pas de back fredonnages, mais je reçois plusieurs invitations POUR participer à des partys ou à des performances. Les gens ne réalisent pas que j’ai un horaire extrêmement chargé avec ma tournée mondiale des églises. Je ne peux malheureusement pas être partout en même temps.

04. Dan Foley est désormais un synonyme d’excellence à travers le monde. Avez-vous un conseil à donner aux jeunes qui voudraient percer dans le domaine saturé du « talala ta talatala ta… » ?
La meilleure chose serait vraiment de suivre mes cours par correspondances. En fait il n-y a pas d’autre façon de devenir professionnel. Pour la modique sommes de 4 325$, je peux vous faire parvenir le premier volume. C’est très bien fait, il y a des exercices et un auto-examen à la fin.

05. Parlant de « tala-tata », quels sont vos syllabes préférées à fredonner ?
J’ai toujours eu un faible pour le twitiddi et taptirilap…

06. Si vous étiez un mammifère marin, quel serait votre raison de vivre ?
Je suis bien content que vous me posiez cette question. Vous devriez animer Tout le Monde en Parle! (et m’inviter). Je pense que ma principale raison de vivre serait le sexe en groupe. Nous avons tous déjà entendu parler la vie de débauche des mammifères marins mais combien d’entre nous peuvent se venter de l’avoir expérimenté?

07. Votre premier album « Dan Foley fredonne Noël » est offert au prix très raisonnable de 6.99$ dans la plupart des disquaires qui l’ont. Comment réussissez-vous à payer tous vos musiciens imaginaires avec un album si peu cher ?
J’ai fait un deal avec le gouvernement qui a instauré une taxe cachée spéciale.

08. Si vous étiez une cocotte de sapin, quel serait votre code postal et pourquoi ?
Excellente question! J’aime votre professionnalisme. La réponse peut sembler évidente pour les initiés, mais il faut prendre le temps d’éduquer le profane. Ce serait assurément le H0H 0H0 parce qu’après tout, Noël c’est la fête de Jésus et que trop de gens ont tendances à l’oublier.

09. Votre répertoire de Noël est très impressionnant et il demeure un pré-requis essentiel pour se mettre dans l’ambiance des fêtes. Dan, votre voix est aussi douce que la chute des flocons. Allez-vous me remercier à l’ADISQ pour ces éloges ?
Je vois que vous êtes un connaisseur. C’est un réel plaisir d’être votre invité mais si je peux me permettre, moi je referais la décoration de votre studio à votre place. Ceci dit, merci pour cet élan de lucidité! Malheureusement l’ADISQ ce n’est pas assez gros pour moi alors…

10. Avez-vous planifié une tournée à travers le Québec : « Dan fredonne partout » ? Sinon, est-ce que c’est parce que vous êtes soit un mammifère marin, soit une cocotte de sapin ?
Je fais la tournée mondiale des églises. Plus de 900 églises en 12 heures. De Montréal à Tokyo en passant par Moscou. Ça va être la fête! Surveillez vos télé-horaires pour plus de détails.

11. Quels sont vos projets futurs ? Dan Foley fredonnera-t-il Pâques, la St-Valentin ou l’Halloween ?
L’interview allait si bien jusque là. Pourquoi autant de haine subitement? Il fallait vraiment que vous posiez LA SEULE question qui me mets en colère? Pour l’instant j’ai le projet d’aller aux toilettes!

Par
Lire les 382 articles par

Une Réponse »

  1. Mettez Francis Martin dans votre texte pour un succès assuré.

    À noter que pour le pâté chinois, c’est toujours DEUX boîte de maïs en grain pour une en crème, voyons!

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3393 , 3