DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique Le Mot de la FaimUne culture culinaire qui s'attardera autant à votre esprit qu'à vos papilles...

Dans un salon bien de chez nous

Par • 3 novembre 2009 à 21:08

Les gens s’extasiaient. Des connaisseurs aux néophytes, nous entendions des « hmmm! », des « miammmm! », des « goûtes à ça! » entrecoupés du langage plus technique des connaisseurs échangeant sur la robe, l’arôme, la rétro-olfaction, les fûts et le bâtonnage. Ce week-end, nous étions au Salon des Vins et Fromages du Québec auquel je vous conviais dans ma dernière chronique.

Dès l’entrée, les gens étaient tout sourire. Il faut dire que les différents forfaits offerts comprenaient tous un verre de dégustation en vitre ainsi qu’un nombre de coupon variant en fonction du prix. (Une documentation a aussi été remise, mais nos mains étant déjà occupées, elle a été rangée dans les sacs dès l’arrivée.) Armés de leur coupe festive, les participants déambulaient d’un kiosque à l’autre, goûtant les vins, les fromages, les chocolats, les noix et les charcuteries tout en échangeant avec les fiers artisans de chez nous. L’ambiance était sympathique et décontractée.

Le prix des forfaits était des plus raisonnables et les quantités d’alcool fournies en dégustation était amplement suffisantes pour apprécier le produit et se permettre d’en déguster un maximum.  Le salon a malheureusement été victime de son succès. En effet, notre visite du dimanche après-midi avait des ressemblances avec le magasinage du temps des fêtes. Il y avait beaucoup de gens et plusieurs kiosques ont eu le dessus sur notre patience. Nous avons donc choisi de visiter les kiosques lorsque l’achalandage y était faible, préférant optimiser le nombre de découvertes plutôt que de se tracer un parcours en fonction de la liste des gagnants des grands vins du Québec (documentation fournie à l’entrée).

vignoble les murmuresParmi nos quelques découvertes, une nous a particulièrement excitée. Il s’agit du Vignoble Les Murmures.  Nos papilles se sont posées sur Le Chenapan, dégusté en version 2004, 2005 et 2006.Épicé, boisé (vieilli en fût de chênes) et fumé, il s’en dégage des goût de cerise et de vanile. Un réel coup de coeur… qui n’est malheureusement pas en vente en SAQ. Vous devrez donc vous offrir le plaisir d’une visite au vignoble qui, non seulement semble magnifique en photo (voir le site web) mais se situe tout près du Mont St-Hilaire. De quoi se prévoir une belle journée en plein air!

#

Par
Lire les 11 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2022 , 1