DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

127 hours – Une aventure hors du commun (2010)

Par • 6 mars 2011 à 11:32

Avez-vous vu le dernier film de Danny Boyle?  Non?  Qu’attendez-vous!  127 hours, un film Canadien qui retrace la « mésaventure » d’Aron Ralston, un casse-cou qui se retrouve coincé au fond d’un canyon lors d’une expédition en solitaire est un must!

Pourquoi donc?  Pour la performance magistrale de James Franco.  Le jeune comédien qui jouait les rigolos dans Pineapple express nous offre une prestation cinq étoiles dans ce film qui nous tient en haleine du début jusqu’à la fin.  Danny Boyle réussit un tour de force avec ce long métrage en meublant savamment 94 minutes où se mélangent rires, pleurs et grincements de dents.  Franco joue un Ralston attachant, drôle, touchant et très impressionnant.  Une ode à la détermination, la débrouillardise et le savoir-faire.

Du début jusqu’à la fin, on souhaite ardemment que le malheureux se sorte de sa fâcheuse situation avec le moins de séquelles possibles.  Vous ai-je déjà mentionné que James Franco est absolument génial dans ce film?

Quant à la facture visuelle, les images sont absolument époustouflantes.  Si ce n’était de la situation dans laquelle se retrouvre notre héros, on aurait tous envie d’aller se ballader aux abords de ce canyon.  Une réalisation rythmée et imagée à souhait où on plonge dans la tête de Ralston.   Notons aussi le choix musical qui aupporte à merveille le récit et l’état d’esprit de notre malchanceux.

Il n y a vraiment rien de plus à rajouter à propos de ce film d’aventure!  Chapeau à Franco, qui tient le film à bout de bras (du moins un…),chapeau à Danny Boyle et chapeau au véritable Aron Ralston, grâce à qui sa témérité a valu un long métrage dont je vais me souvenir longtemps!

Un pur divertissement qui met en lumière la force de caractère et la volonté d’un homme qui doit aller jusqu’aux extrêmes pour survivre.  Deux pouces en l’air!

★★★★½

Par
Lire les 242 articles par

2 Réponses »

  1. Bon texte, Dominique ! Par ailleurs, je suis content que « 127 Hours » m’ait permis de me réconcilier avec Danny Boyle… Son film précédent « Slumdog Millionnaire » – surévalué par à peu près toute la planète – m’avait immensément déplu.

  2. Je suis 100% avec toi. Slumdog millionaire était outrageusement surévalué!

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2425 , 1