DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique Le Mot de la FaimUne culture culinaire qui s'attardera autant à votre esprit qu'à vos papilles...

Un vin et fromage bien de chez nous

Par • 17 octobre 2009 à 6:04

Vous êtes plusieurs à connaître les fromages de chez nous. Je parle ici du « chez nous » à longue portée, de celui qui fait de nous de fiers québécois.  Nous achetons de plus en plus de fromages québécois et ce, malgré de succulentes importations.  Il faut dire que nos fromages font belles figures, autant dans nos assiettes (et dans nos estomacs) qu’à l’international. Maintenant, qu’en est-il du vin?

Que ceux qui ne jurent que par les vins d’Europe se sentent aussi dépassés que ceux qui ne juraient, il n’y a pas si longtemps, que par les fromages d’importation!  Les temps changent, apportant de charmantes découvertes gourmandes à nos portes. Les vins d’ici sont arrivés et c’est pour vous inviter à les déguster que j’écris cette chronique.

Vous vous dites « Merde, pourquoi n’y a-t-il pas de pastille brune à la mention du terroir  dans ma SAQ?  Comment vais-je faire pour dénicher la bonne bouteille québécoise? » Une chose est certaine, c’est qu’on pourrait apposer cette hypothétique étiquette sur le complexe Desjardins du 30 octobre au 1er novembre où se déroulera le Salon des Vins et Fromages du Québec.

Plusieurs forfaits tout à fait accessibles sont proposés  Le premier forfait coûte 12$ pour le frais d’entrée, le verre INAO et 15 coupons de dégustation alors que le second est offert à 20$ et comprend le frais d’entrée, le verre INAO et 30 coupons de dégustation.  L’horaire est plus convivial le vendredi où les portes ferment à 21h alors que l’activité se termine à 19h le samedi et 17h le dimanche.  Je vous y invite donc en grand nombre!

Faire sa b.a. en consommant local n’aura jamais eu aussi bon goût!

Par
Lire les 11 articles par

Une Réponse »

  1. […] Ce week-end, nous étions au Salon des Vins et Fromages du Québec auquel je vous conviais dans ma dernière chronique.    Dès l’entrée, les gens étaient tout sourire. Il faut dire que les différents […]

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2643 , 5