DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Le bruit des os qui craquent au Théâtre d’Aujourd’hui

Par • 3 avril 2009 à 9:37

le_bruit_des_os_qui_craquentLes enfants-soldats.  Passer des années à torturer des innocents, à incendier des villages, à assassiner froidement des habitants pour une poignée de riz.  Voilà le quotidien d’Elikia et Joseph, qui décident de fuir la forêt des rebelles pour retourner à la vie normale.  Ils marchent pendant des semaines jusqu’à ce qu’ils se retrouvent près du village de Joseph.  Ils sont alors accueillis par une infirmière qui les prendra en charge.  Le bruit des os qui craquent, texte de Suzanne Lebeau, mis en scène par Gervais Gaudreault se joue sur deux fonds.  La fuite en forêt et le témoignage de l’infirmière devant la commission.

Le sujet est lourd, extrêmement lourd.  On y raconte des atrocités, on parle de vies déchirées, de jeunes filles de 10 ans arrachées à leur famille, violées et forcées à commettre des atrocités à leur tour.  Un sujet qui pourrait être excessivement touchant.  Pourtant, la pièce tombe à plat.  À l’exception du support visuel très esthétique représentant les deux enfants en forêt, le reste de la pièce passe inaperçu.  Un long, long récit raconté par une infirmière terne, presque sans émotion.  La pièce n’a aucun rythme et on sombre rapidement dans l’ennui.  Même les scènes avec les enfants en forêt sont ratées.  On y ressent aucune âme, aucune vie.  On attend la fin, et ce dès le début.  C’est très triste puisqu’il y avait là un sujet des plus tragiques à traiter mais en aucun temps on a envie de verser une larme.

Le jeu des comédiens est juste, le texte est bien écrit mais il manque quelque chose.  Il manque de l’interaction.  Il manque de l’émotion.  Si on pense à un documentaire, on se dit que ça se doit d’être très bien monté pour capter notre intérêt.  Imaginez maintenant un documentaire au théâtre sans support visuel, avec seulement trois visages pendant près de deux heures.  Le sujet est grave, l’émotion est absente.  Dommage.

Le bruit des os qui craquent
Texte : Suzanne Lebeau
Mise en scène : Gervais Gaudreault
Avec Lise Roy,  Émilie Dionne et Sébastien René
Au théâtre d’Aujourd’hui
Du 31 mars au 25 avril 2009

Pour obtenir une autre vision de la pièce, cliquez ici.

Par
Lire les 242 articles par

Une Réponse »

  1. J’ai lu quelques commentaires de spectateurs qui ont assisté à la pièce en France. Voici le lien pour voir les différentes perceptions que les gens ont eu de la pièce. Très partagé.

    http://www.festivalier.net/article-27424521.html

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3749 , 1