DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique Habits du dimancheLes écrits restent, les habits du dimanche s'envolent. Des mots du passé qui résonnent aujourd'hui.

À toutes les mères… et à la mienne

Par • 9 mai 2010 à 9:00

Aujourd’hui c’est la fête des Mères. Une journée qui ramène habituellement le soleil et toutes les petites attentions envers nos chères mamans. Ainsi, par un concours de circonstances, je souhaite une heureuse journée à toutes les mères… et à la mienne. En cadeau, je t’offre simplement cette poignée de souvenirs.

Te souviens-tu, maman, quand tu nous suivais Marie et moi, lors de notre première semaine d’école ? Tu nous avais prévenus de ne pas traverser la rue avant d’arriver à la brigadière. Et pour t’assurer qu’on allait suivre ta recommandation, tu nous suivais de près, ni vue ni connue, en te cachant derrière chaque buisson. Plus mère poule que ça, tu pondrais des oeufs!

Te souviens-tu, maman, de la Saint-Valentin ? C’est la fête des amoureux, mais toi tu nous achetais toujours, à ma soeur et à moi, un « beau » coeur en chocolat… DUR! On n’aimait pas vraiment ça, mais c’est l’intention qui compte. C’est tellement difficile à manger quand on a de si petites dents. Parfois tu nous demandais la permission d’utiliser nos chocolats pour faire de la fondue avec des fruits. C’était la joie, pour deux raisons. Premièrement, parce qu’on adore la fondue au chocolat. Deuxièmement, parce que c’était la seule façon de se débarrasser de notre coeur DUR!

Te souviens-tu, maman, de ma petite tête de garçon de 5 ans qui te demandait l’horaire de travail de ton chum, juste pour savoir les jours où il travaillait de nuit ? Pourquoi ? Parce que je voulais dormir avec toi!

Te souviens-tu, maman, de toutes mes gaffes ? La fois où j’ai voulu ouvrir un sac de lait, en le tenant bien solidement dans une main alors que je coupais le coin avec l’autre main. La suite se passe de commentaires. Et que dire de la fois où je descendais la côte de notre rue, assis dans ma brouette, en essayant de me guider avec la poignée. Je rentrais toujours à la maison les genoux en sang, en pleurant.

Je ne sais pas si tu te souviens réellement de tout ça, mais moi je me souviens d’une chose. Tu nous as vraiment aimé ma soeur et moi. Et ça, c’est le plus beau cadeau du monde. J’espère que ces petites histoires t’auront fait sourire aujourd’hui, parce que nous autres aussi on t’aime. Allez, bonne fête des Mères!

Par
Lire les 382 articles par

7 Réponses »

  1. Je souhaite aussi une très belle journée à toutes les mamans du monde entier!!!!

  2. Ah les mamans! La joies et le réconfort de tous nos jours! C’est un magnifique texte Pierre-Luc, j’espère que ta maman va le lire !

  3. Bonjour Pierre-Luc ton texte ma vraiement émue. C’est certain que je me souviens de tout ce que tu dis ,et tu sais je suis encore très mère poule. Je vous aime encore aussi fort que quand vous étiez petits. Mon amour pour vous deux, toi et ta soeur, est toujours de plus en plus fort. Jamais je ne vous laisserai tomber. Vous êtes ce que j’ai de plus précieux au monde.

  4. Bonne fête maman où que tu sois! Tu m’as aimé à ta façon même si c’était parfois maladroit et excessif mais je n’ai jamais douté de l’affection que tu m’as porté tout au long de ta vie! Bonne fête maman et bonne fête grand-maman Antonine! Je vous aime toutes les deux et j’espère que vous veillez sur moi!! (J’en ai besoin parfois…)

  5. Geez, je pensais pas avoir les tites larmes aux yeux de même ! Sérieux mon PL, j’ai toujours trouvé que t’écrivais ben, mais sac… tu te surpasses depuis quelques mois.

    J’ai appelé ma mère ce matin pour lui souhaiter une bonne Fête des Mères, mais mon stupide orgueil de gars m’a empêché (une fois de plus, malheureusement) de lui proclamer à quel point je l’aime, et de la remercier pour m’avoir donné la vie, et m’avoir montré les bons chemins pour la vivre. Je lui dois, à elle et à mon père (sur qui je disserterai plus longuement en juin 😛 ) d’être la personne que je suis, un être (plutôt) gentil, aidant et (souvent) respectueux des autres.

    Je crois que je vais la rappeler tout à l’heure, finalement…

  6. Bravo Pierre-Luc!
    En tant que mère j’ai trouvée ton texte très beau et surtout très touchant. C’est un bien bel hommage que tu as fais à ta mère ça. C’est bien vrai que pour nous les mamans,les enfants c’est ce que l’on a de plus précieux et vice-versa…

  7. tres drole et surtotu vrai, je sais je le dis douvent; je mennuie beaucoup de toi! xxx ta doune

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2461 , 1