DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
ÉditorialPuisqu'il y a des choses qui doivent être dites, aussi bien les dire avec une verve franche et directe. Des sujets chauds, traités vivement sans trop de fioritures.

Un crime, deux victimes

Par • 4 septembre 2008 à 13:10

Le 30 août dernier à Terrebonne, une jeune fille qui était à une semaine de célébrer ses 15 ans a été fauchée mortellement par une récidiviste de l’alcool au volant ; à moins de vivre dans une caverne sans le câble ces derniers temps, vous avez sûrement entendu parler de cet événement comme on en compte beaucoup trop à chaque année. Surtout qu’en cette période pré-électorale, LCN et ses acolytes en manque de contenu en ont profité pour interviewer non seulement les proches de la victime, mais aussi ceux de la criminelle Émilie Lejour, ses amis, ses voisins, le gars qui a dansé un slow avec au secondaire, sa prof de maternelle pis la fille qui lui a servi son cheese sans oignons au McDo la semaine précédent la tragédie. Tout ça pour dire qu’on a tellement interviewé de gens, qu’on a même réussi à trouver des imbéciles qui avaient de la sympathie pour cette raclure de la société.

 

Dans le Journal de Québec, tout comme au très émotionnel Canal Nouvelles, on a présenté ses amies, qui pressaient le public québécois de ne pas juger trop vite la conductrice ; qu’elle était une bonne personne, qu’elle dépassait à peine la limite permise d’alcool dans le sang, et que c’est sur le conseil d’une des personnes à bord, et non de son propre chef, qu’elle avait décidé de commettre un délit de fuite en continuant sa route sur plus d’un kilomètre avant de revenir sur les lieux de l’incident. Sa famille, quant à elle, a souligné à quel point elle vivait des moments difficiles actuellement (ça, on peut le comprendre), et aussi que la pauvre Émilie vivait des heures extrêmement pénibles, rongée par les remords et la culpabilité.

 

Oui d’accord, on a aussi passé le micro du côté des proches de la victime, la jeune Karine Chatel ; ceux-ci ont, et c’est tout à fait normal, exprimé leur colère et leur douleur haut et fort. Mais le fait que l’on fasse d’Émilie Lejour, cette traînée de bar, une victime également, c’est là que ça va trop loin.

 

Cette fille, d’à peine 24 ans, a déjà été prise (au minimum) deux fois en état d’ébriété ; c’est un nombre à rajouter à toutes les fois où elle revenait du bar ben paquetée avec ses chums de filles qui finalement ont l’air elles aussi de manquer sérieusement de cervelle. Elle n’était pas non plus « à peine au-dessus de la limite permise d’alcool dans le sang » (autre erreur de jugement de ses brillantes comparses) ; les autorités ont bien dit que Lejour avait « lamentablement échoué l’alcootest », ça en dit assez long. Quant à son difficile séjour en prison pendant qu’elle attendra son procès, elle peut peut-être s’estimer chanceuse d’être toujours en vie, elle, pour vivre cette situation. On a fait une victime de cette criminelle, alors que le simple fait qu’elle respire encore après ses actes d’une irresponsabilité stupéfiante est en soi une récompense qu’on lui accorde.

 

Il est temps que les « exemples » que certains jugent se décident à faire avec certains récidivistes de l’alcool au volant ne passe comme étant la norme, l’inévitable. Il faut frapper fort à tous les coups, faire exploser les limites de la loi qui prétendent punir ces membres de notre société qui, un crime à la fois, une mort à la fois, continuent à miner le progrès de l’Humanité. On s’en fout qu’Émilie Lejour soit dévorée par le remord, c’est une situation tout à fait normale, et pleinement méritée. On s’en fout de ses connasses d’amies qui l’ont accompagné, que dis-je, qui l’ont tacitement encouragée à prendre le volant ce soir-là, qui lui ont dit de quitter les lieux du crime parce que ça valait mieux pour elle, que c’est peut-être sa moindre petite chance de se soustraire à la justice, de s’en tirer sans aucune conséquence et en laissant les proches de Karine dans la peine et la colère. Cessons de faire de cette salope une victime. Les vraies victimes, c’est la jeune Chatel, maintenant six pieds sous terre, éternellement à une semaine de ses 15 ans; ce sont ses parents éplorés, ses amis plongés dans l’incompréhension et la tristesse. Ce sont ceux qui ont réellement subi son absence de jugement.

Par
Lire les 155 articles par

7 Réponses »

  1. 100 % d’accord avec toi, Jonathan ! Ton texte frappe fort; il reflète l’opinion de tout être humain digne de ce nom…

  2. tres bonne article enfin quelqu un qui na pas peur de macher ces mots et de dire enfin les vrai chose,ton article sur Karine chatel et emilie lejour est vraiment excellent wow tu ecrit avec tellement de sincérité bravo. Marie

  3. Au début j’avais perçu cette histoire comme un fait divers. Et ce texte m’a fait constater que j’avais tort. Cet accident est un modèle parfait du phénomène de banalisation au Québec. Des saoûlons sur les routes, il y en a toujours eu. Une de plus, une de moins, Who cares ? Qu’il y en ait un/une qui heurte quelqu’un au passage, c’est normal sur le lot, non ?
    Bien non ce n’est pas normal justement! Les mots utilisés par Jonathan dans son article ne manquent pas de franchise crue. C’est plate, mais c’est probablement la seule façon d’aborder ce genre de débat!

  4. Enfin une personne qui a cerné la vérité !!! Émilie Lejour, pour la connaitre, n’est pas une coiffeuse de talent, comme le disent TVA, mais bien une danseuse nue, qui ne s’occupe qu’à moitié de sa filette, qui boit comme un trou et qui conduit ivre à chaque fois ! Une vraie SANS CERVELLE !!! désolée, mais c’est la vérité

  5. salut je suis un ami de karine chatel et puis je trouve qu on n a pas besoin de protégé émilie car sais de sa faute si j ai perdu mon amie car elle n a pas de cervelle elle n atendait juste sa elle atendais un proces sais encore moin fort a cause de sa nos vie a changer a vie sa va toujours rester puis en plus karine avait plus d intéligence qu elle sa n a pas de réalité!!!!!

  6. Ce Texte A Raison… Des Jours Et Des Jours, Je Vois Mes Amiies Souffrireee … Care Karine n’est Plus La… HELLOOOO… Lejour.. La Suele de son bord qui souffrent…. Karineee ce sont des centaines de personnes, tout le monde la connaiissait et l’aprreciait… Etat Débriété On Sentend Tu Que dans stemp lo… TU CONDUIS PO

  7. Parfaitement d’accord avec Jonathan !

    Karine était pas une amie proche , plutot une connaissance mais cétait la première personne que j’ai connue en déménageant dans le coin .. et c’était une fille merveilleuse qui méritait la vie et le bonheur !
    Oui Karine sortait d’un bar saoule et qui n’avait à peine 15ans .. mais qui n’a pas eu cette expérience ..
    well là où je veux en venir est que elle au moin elle a eu l’intelligence de repartir à pieds car il faut préciser qu’elle n’était pas seule ce soir là et que au moins ils ont eu l’idée de pas prendre de risque et déjà là , je les félicite d’avoir pris cette décision .. et là qu’elle fasse un bon choix .. cest une maudite de connasse de saoulonne qui cest faite déjà pognée en état débrieter deux fois qui doit lui enlever la vie !

    Moi je comprends pas une affaire ,, Lorsqu’elle est passer en cours , le procureur de la couronne a eu le front de dire qu’elle était pas une personne dangeureuse dans la vie des autres , qu’elle allait retirer son permis , suivre un cours de desintoxe et tout le quit MAIS elle n’ira en prison !
    Où est la justice maintenant?
    Je vais vous le dire cest quoi qui se passe maintenant ;;

    1- Tu fais de la fraude , voleur , mis le feu ( en fait tout ce qui a rapport à autre choses que de toucher une personne ) ;;
    Tu vas en prison pour au moins 25ans

    MAIS SI … Tu as tuer , violer , etc qui va frapper la vie de quelqu’un ..
    tu reste au moin 1mois à 10ans .. && faut préciser que si le comportement est bien , tu sors plus vite ..

    Tout pour en venir que LARGENT est plus IMPORTANT que de TUER une PERSONNE !
    Le gouvernement , les juges , procureur de la couronne , police SE CALISSE (désoler) que le monde enleve ce qui a autant de précieux dans vie et que largent en est autant plus précieuse !

    Mais bon ! Merci de mavoir laisser un commentaire , cela m’a amplement liberer ma façon de penser à se sujet ,,

    Karine Chatel , je t’aime , je m’ennuies de toi et j’espère que tu veilles sur chacun de nous ?

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 4500 , 1