DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique femme au foyerAnimatrice radio à temps partiel, femme au foyer le reste du temps, Émilie vous invite à suivre ses aventures tous les mercredis.

Trouver son clown intérieur

Par • 22 février 2012 à 7:00

On se tue à nous le dire dans les medias, c’est important de bouger, de faire du sport, de sortir de la maison. Bref, de s’occuper. Le sport que j’ai choisi – et oui, je le considère comme un sport –, c’est l’improvisation. Un sport artistique, au même titre que le patinage de vitesse.

Je suis chanceuse, car où j’habite, il y a une belle ligue, avec plein de bons joueurs, mais surtout, diverses formations très intéressantes. Il y a deux semaines, nous avons eu une formation de jeu clownesque avec l’École de Cirque.

Ça semble si facile de faire des pitreries, mais ce n’est pas le cas. Est-ce difficile? Oui. Est-ce amusant? Encore plus. Christian, le formateur, nous a fait découvrir le plaisir de s’amuser comme des enfants. De retrouver ce plaisir incontrôlé que l’on a, tout simplement en jouant avec des ballounes sans les laisser tomber. Le pur plaisir.

À la fin de cet atelier où l’on tentait de trouver notre clown intérieur, j’ai eu la chance de pousser un peu plus loin. De porter le nez rouge.

On dirait qu’une fois que l’on porte le nez, on se transforme. L’envie de faire rire et de rendre les gens heureux prend le dessus et vice versa lorsque quelqu’un d’autre porte le nez. On redevient vraiment enfant!

En retournant à la maison, je me suis sentie légère. Ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivée. Sans tension. Rien de crispé. Les effets bienfaiteurs de l’activité physique, mais aussi la satisfaction bien plus grande d’avoir trouvé son clown intérieur, celui d’avoir dépoussiéré son cœur d’enfant!

Par
Lire les 53 articles par

Une Réponse »

  1. Je suis de Québec et j,ai 56 ans.Je suis de nature enjouée mais refoulé de peur de ternir l’image d’un pere et son autorité..Déconner je suis d’accord ,mais souvent ca me prend un ti-verre dans l’nez comme on dit,mais biien souvent ca sort un peu croche.Mais je ne suis pas méchant de nature mais si je déconne et comme je suis moqueur et dans la famille de mon pere ,ils le sont beaucoup, je fini par décevoir,,,,ca aussi ca m’éffrait de décevoir…et de tout recommencer cad,de rebâtir une confiance…Je prend tout ca peut-être trop au sérieux aussi. Comment démêler tout ca et annuler les mauvaises pensées de plusieurs années…….Du coup , je m’isole et ça ,je devine que c’est pas tres bon…
    .Y-a-t-il un espoir pour qqc comme moi ??????Ca
    Merci

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2317 , 4