DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique entre-actesLe milieu de la télévision et l'art de la scène est beaucoup plus complexe que ce qu'on peut s'imaginer. Incursion dans les dessous de ces formes d'art qui font partie intégrante de nos vies.

Télévision… fais-moi rire!

Par • 22 août 2007 à 12:55

Cette semaine, l’été semble vouloir nous quitter pour laisser place aux températures froides de l’automne pendant que les feuilles rougiront et que la pluie s’abattra sur nos villes et que tout sournoisement, la neige fera son apparition… Bref, vous imaginez le portrait.  Le temps de l’hibernation approche.  Les filles vont délaisser leurs bikinis et les gars vont troquer leurs camisoles pour des cols roulés.  Conséquemment, nous allons passer plus de temps à la maison.  Alors quoi de mieux pour se divertir qu’une bonne dose d’humour?  Qu’en pensez-vous?

 

Dans mes classiques, je vais toujours recommander Seinfeld.  Quoi de plus drôle que de se reconnaître dans nos stupidités quotidiennes?  Quoi de plus amusant que de voir quatre névrosés échouer dans leurs relations interpersonnelles et dans leur vie professionnelle?  Un humour très terre-à-terre et toujours contemporain même si la série est déjà vieille de 15 ans!  Et si vous aimez Seinfeld mais en plus cru, il y a la série Curb your enthusiasm écrite et jouée par Larry David, le créateur de Seinfeld.

 

Dans un autre genre d’humour, j’ai totalement accroché sur la version américaine de la série The Office.  Steve Carrell y joue un patron complètement déconnecté, malhabile mais qui recherche désespérément l’approbation et l’amitié de ses collègues de travail.  Hilarant!  Par contre, oubliez la version québécoise qui est un flop colossal à mon humble avis.  Quant à la version britannique, vous êtes mieux d’être TRÈS à l’aise avec l’accent British si vous voulez comprendre toutes les subtilités.

 

Récemment, j’ai découvert une autre série tout aussi savoureuse qui s’intitule Scrubs et qui met en vedette le très talentueux jeune acteur Zach Braff.  Il y interprète un docteur de 26 ans qui débute sa carrière dans un hôpital entouré d’un staff tout aussi coloré.  Des scènes à la Ally McBeal où les personnages s’imaginent dans diverses situations cocasses, le tout teinté d’un petit côté dramatique occasionnel.  Ça s’écoute comme du bonbon!  À consommer à très grandes doses.  Aucun effet secondaire.

 

Finalement pour ceux qui sont des fans des Simpson et des séries animées, si vous ne connaissez pas encore Family Guy, empressez-vous d’aller à votre club vidéo pour savourer cette sitcom trash bourrée de références à des films ou à des séries passées.  Que ce soit He-Man, Thundercats ou même les Simpsons, tous les souvenirs y passent.  Très amusant si vous n’êtes pas trop prude!

 

Vous avez d’autres suggestions pour vous préparer à la grisaille de l’automne qui s’amorce.  Partagez-le avec nos lecteurs.  D’ici là, bidonnez-vous bien.  Car rien ne réchauffe plus le cœur et l’esprit qu’une bonne thérapie par le rire!

Par
Lire les 242 articles par

5 Réponses »

  1. De mon côté, je déteste Seinfeld. Par contre, je recommande la série Friends au complet (les DVD sont rendus abordables et les reprises inombrables). Sinon, il y a ma série fétiche, comme plusieurs, Les Simpson!

  2. Ouh la la! Récemment j’ai découvert Ugly Betty et je suis totalement accro! J’ai vu et revu les 23 épisodes de la première saison!! (deuxième saison aux US le 27 sept et probablement la série doublée au Québec à Radio-Canada le printemps prochain)
    Et je vais dire comme PL, Friends aussi me remonte le moral très souvent, une thérapie qui n’a pas de prix pour moi.

  3. Ah, moi aussi je déteste Seinfeld… je sais pas, peut-être à cause du mullet discret de Jerry Seinfeld, justement… Mais j’aime pas Friends non plus 😛 les rires en cannes et les stéréotypes humoristiques, très peu pour moi, les gars.

    Ceci dit, je trouve dommage qu’on ne mentionne pas South Park, une série qui a déjà 10 ans, et qui présentera son 161ème épisode en octobre. Étant donné que Comedy Central (le channel qui diffuse primeur les épisodes de Trey Parker et Matt Stone) semble inaccessible au Québec, je crois que je vais optimiser ma connexion en téléchargeant illico chaque délirant épisode.

  4. Eh bien mon cher Jo, tu as bien le droit de ne pas aimer Seinfeld (meilleure sitcom de tous les temps) mais bon, chacun ses goûts! Quant à South Park, ben c’est moi qui est allergique à cette série à humour scatologique. Et ceux qui diront qu’ils abordent des sujets chauds comme la guerre ou l’homophobie ou la haine envers les juifs, oui, ils ont raison. Mais est-ce que vraiment nécessaire de faire « passer le message » avec des scènes ou scénarios où ils tapissent les murs de « marde » ou quand ils refilent l’herpès buccal à tout le monde. Je trouve ça vraiment dégueulasse et pas très drôle. Chacun son type d’humour 🙂 Dans le genre, je préfère de loin Family guy qui est très politiquement inccorect mais pas scatologique au moins!

  5. Family Guy est pas scatologique à proprement parler, mais c’est très « gross » par bouts aussi (l’épisode où ils sont quatre à vomir sans arrêt dans le salon après l’absorption d’un médicament, ou ce moment peu délicat où Peter fout un coup de4 poing à sa femme), et c’est un peu pas mal copié sur les Simpsons (pas le même humour, mais exactement la même structure chez les personnages principaux).

    Je veux pas défendre à tout prix South Park, parce que je comprend très bien qu’on puisse détester ce genre d’humour. Et oui, les créateurs tirent sur tout ce qui bouge, la religion, la guerre, et autres caractéristiques de la culture pop. Mais ça reste une série extrêmement intelligente (même avec des blagues scatologiques, l’un n’empêche pas l’autre), capable de surprendre et totalement originale (qui aurait cru qu’on aurait pu servir au public mondial un sitcom d’animation de petits gars découpés dans du carton pendant plus de 10 ans ??). Il faut parfois voir plus loin que les murs emmerdés (une des conneries les plus dégueulasses de Cartman, en effet) et autres trucs répulsifs.

    Quant à Seinfeld… 😛 non rien. Héhé

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 11324 , 1