DimancheMatin.com | Et si la semaine commençait autrement en 2020? :-o   

System of a down – Mezmerize (2005)

Par • 21 décembre 2006 à 11:45

Décevante tactique commerciale ou savante optimisation artistique du produit ? Toujours est-il que le groupe californien d’origine arménienne System Of A Down nous a servi deux galettes (pour le prix de deux) en 2005. Le premier chapitre de cette duologie est Mezmerize.

 

Après Toxicity (2001) et une compilation de B-Sides somme toute fort ordinaire (Steal This Album, 2002), System Of A Down avait fort à faire : produire un successeur au moins potable après l’un des disques métal les plus influents du début de la décennie et ce, après quatre ans d’absence. Mission accomplie avec Mezmerize : le groupe est toujours aussi engagé et cinglant (« BYOB », « Sad Statue »), usant parfois de l’arme dévastatrice qu’est l’humour bien utilisé (« Violent Pornography », « Radio/Video »). SOAD n’a d’ailleurs jamais été aussi accrocheur du point de vue des vocalises (superbe « Question! », « BYOB », « Lost In Hollywood »), les deux chanteurs Serj Tankian et Daron Malakian oscillant parfois entre des harmonies acrobatiques et des échanges fort efficaces. En prime, tout repose sur une section rythmique irréprochable.

 

Quelquefois décapant au possible, mais possédant aussi une touche de nostalgie, Mezmerize se range sans contredit parmi les meilleurs essais de 2005. Seul petit bémol : la durée de l’album (36 minutes).

 

J’ai particulièrement aimé :
 – « Cigaro »
 – « BYOB »
 – « Question! »

 

Note : ****1/2

 

À lire aussi :

Critique de System of a down – Hypnotize

Par
Lire les 155 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2235 , 1