DimancheMatin.com | Et si la semaine commençait autrement en 2020? :-o   

Running with scissors… et ne pas trébucher! (2006)

Par • 17 septembre 2008 à 20:54

Comédie dramatique ou drame tinté d’humour, c’est à votre guise!  Quoi qu’il en soit, Running with scissors est une réussite sur toute la ligne!  Un sujet aussi tabou et lourd que la maladie mentale est exposé de façon magistrale dans ce long métrage de Ryan Murphy.  Inspiré du bouquin d’Augusten Burrroughs, le personnage principal de l’histoire, Running with scissors nous transporte dans un univers complètement cinglé qui nous accroche à coup sûr.

 

Un jeune homosexuel refoulé se voit confié au psychiatre douteux de sa mère complètement névrosé.  Son père ne démontrant aucun intérêt à s’occuper de lui après sa rupture avec sa mère, (Annette Bening) le jeune Augusten interprété brillamment par Joseph Cross se retrouve malgré lui au sein d’une famille des plus marginale et troublée.  Le psychiatre et père de famille (Brian Cox), sa femme blasée et désabusée (Jill Clayburgh), sa fille outrageusement coincée (Gwyneth Paltrow) et son autre fille, Natalie, la rebelle mais saine d’esprit (Evan Rachel Wood) composent la nouvelle famille dans laquelle Augusten doit vivre.

 

Tous les personnages sont bizarres, inquiétants, détruits par la vie ou en voie de le devenir mais on s’attache à chacun d’eux!  On les déteste à certains moments, on les aime à d’autres ou on les prend en pitié.  On exploite la névrose et la folie de la mère d’Augusten, l’indifférence de son père, l’illumination du psychiatre, le désespoir de sa femme mais sans pour autant rendre le film insupportable.  Les états d’âmes des personnages sont tortueux, les sujets abordés sont lourds mais jamais on ne ressent l’envie de cesser d’écouter le film.  Le tout est présenté avec une telle finesse, une telle subtilité et avec un humour si fin que l’on savoure chaque moment de ce long métrage.

 

Un divertissement assuré pour tous ceux qui apprécient un scénario bien ficelé qui sait marier humour, drame, conscientisation et réflexion.  Un excellent film, d’ailleurs nominé aux Golden Globe Awards en 2007, qui mérite d’être découvert.

 

****

Par
Lire les 241 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1221 , 1