DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Roméo et Juliette (2006)

Par • 13 janvier 2007 à 12:58

L’histoire, on la connaît! Deux jeunes tombent follement amoureux mais leur situation familiale empêche le dévoilement au grand jour de leur amour. Dans la version écrite par Normand Chaurette et réalisée par Yves Desgagnés, Roméo Lamontagne est fils de chef de bande de motards et Juliette Véronneau est fille du juge du procès des motards.

 

Malheureusement, cette relation, on ne la voit pas assez. On passe de quelques scènes de regards aux scènes d’intimité. J’ai l’impression qu’il y a eu une ou deux scènes importantes de coupées au montage, peut-être seront-elles sur le DVD? Charlotte Aubin joue très bien la gentille petite fille à papa autant que l’adolescente contemporaine qui vit 3000 émotions par minute. Quant à Thomas Lalonde, je n’ai rien de négatif à dire… mais rien de positif non plus. À part ses yeux qui peuvent faire fondre n’importe quelle Juliette, son jeu ne m’a pas particulièrement touchée.

 

Un personnage intense et touchant est Louki, le Mercutio des temps modernes. Artiste homosexuel joué par David Michaël, le mystérieux personnage améliore grandement le côté noir de l’histoire, qui se déroule en seulement deux semaines. Mon autre coup de coeur du film : la trame sonore, entièrement dans la langue de Shakespeare. Elle apporte beaucoup d’émotions, fort utile lorsque le jeu ne suffit pas.

 

Avec ce deuxième long métrage, Yves Desgagnés a réussi à tourner avec la moitié du budget prévu, à convaincre la grande Jeanne Moreau de jouer la grand-mère de Juliette (qui se promène en Smart, tant qu’à être moderne!) et à raconter l’union de l’amour et la sexualité chez les adolescents de manière à faire rêver toutes les jeunes filles de 12 à 16 ans. Est-ce qu’une passion aussi tragique reste plausible en 2006? La fin est plutôt décevante, car avec toute l’ambiance trash du film, je m’attendais à plus intense comme scène finale. Bref, un film léger à louer ou à voir les journées à rabais au cinéma.  

Par
Lire les 74 articles par

Une Réponse »

  1. Je ne suis pas allée voir ce film parce que je ne m’attendais à rien de nouveau. L’histoire, on la connais déjà et selon moi, peu importe qui la raconte, ça revient un peu à la même chose. Avec les commentaires que j’en ai reçu, je n’irais pas plus le voir. Mais bon, c’est un bel essai.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3306 , 1