DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Prémonition (2007)

Par • 15 mars 2007 à 21:17

Sandra Bullock revient à l’écran, aussi resplendissante qu’il y a 10 ans (elle n’a pas changé d’un poil) dans Prémonition, un film de Mennan Yapo. En faisant des rêves étranges, son personnage de Linda Hanson remarque une étrange coïncidence avec une réalité décalée. Comme s’il s’agissait de rêves prémonitoires, d’où le titre du film. L’un de ses rêves lui annonce la mort de son mari…

 

Plusieurs films de ce genre ont déjà été présentés auparavant, certains étant moins habiles que d’autres. Qu’il s’agisse de Destination Ultime (les héros tentent de déjouer la mort), du film Le jour de la marmotte (la même journée semble se reproduire indéfiniment) ou de L’effet Papillon (les conséquences des petits gestes sont grandioses), une idée de base commune demeure : le pouvoir sur le destin. Dans prémonition, ce concept primaire est toutefois utilisé intelligemment. On ne l’utilise pas à tort en faisant de l’héroïne une sorcière qui prédit l’avenir, mais on lui laisse plutôt le choix de se battre pour ce qui est important à ses yeux : ses enfants, l’espoir… l’amour ?

 

Le scénario est plutôt bien tourné, alternant les scènes de rêves avec celles d’une réalité qui devient étourdissante. Si Linda Hanson en vient à se demander si elle a pris du Lithium, le spectateur peut aussi se sentir perdu par endroits. Mais tout se replace au fil de l’intrigue qui livre ses éléments les plus forts avec un bon rythme.

 

Sandra Bullock livre l’une de ses bonnes performances des dernières années aux côtés d’un Julian McMahon qui offre un jeu franc sans être touchant.

 

Certains pourraient se voir déçus par une fin, soit prévisible, soit mal travaillée. Mais encore là, il est peut-être déplacé de parler de déception. Je me suis mis à imaginer des fins alternatives qui, je le dis bien humblement, auraient pu être meilleures. Celle qui a été adoptée est libre d’interprétation. J’ai hâte de lire vos commentaires…

 

***

Par
Lire les 376 articles par

2 Réponses »

  1. Oui, les films du genre sont pas si mal s’ils sont habillement réalisés. J’ai adoré le Jour de la Marmotte, probablement un de mes films fétiches, étant donné entre autres que c’est ma fête tout au long du film (le 2 février, évidemment jour de la marmotte).

    Je n’ai pas vu ce film, je ne savais pas s’il serait tentant de le voir, mais bon… Dans le film l’Effet Papillon, il y a eu deux fins, celle du réalisateur et celle du film original. De mon avis personnel, les deux fins sont vraiment très très bonnes. Peut-être bien que pour plusieurs films où il y a question de destin et de paradoxes temporaux, il devrait y avoir une alternative, parce qu’on finit toujours par décevoir quelqu’un à quelque part, il y a tellement de possibilités sur le temps…

    De toute façon, puisque je suis fana de tout ce qui touche le Destin, je vais probablement écouter ce film. Merci pour la critique, cela étant dit ^^

     

  2. Une chance qu’elle change de pyjama tous les matins parce que moi aussi j’aurais été perdue. Et une chance qu’elle finit par faire ce calendrier, ça aide à suivre le fil. C’est un bon film, la fin est bien, ça vaut ton 3 étoiles !

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1661 , 1