DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique Le Mot de la FaimUne culture culinaire qui s'attardera autant à votre esprit qu'à vos papilles...

Pleins feux sur les matières grasses

Par • 29 avril 2009 à 21:09

Je voulais vous entretenir sur les matières grasses car non seulement elles ont mauvaise presse, mais elles sont aussi victimes de nombreux mythes alimentaires.

D’abord, les matières grasses sont essentielles à la vie pour tous les rôles qu’elles jouent dans le corps humain, dont le transport des vitamines  A, D, E et K qu’on dit liposolubles (« lipo » signifie « gras », donc qui ne sont solubles que dans les matières grasses). Elles ont donc leur place dans une saine alimentation, en autant qu’elles soient de qualité ainsi qu’en quantité modérée.

Il existe deux types de matières grasses ; celles qui sont solides à la température ambiante qu’on appelle « gras » et celles qui sont liquides à cette même température et qu’on appelle « huile ».

Les matières grasses, qu’il s’agisse de gras ou d’huile, sont constituées d’un agencement de plusieurs types d’acides gras. Ces acides gras peuvent être saturés, trans, polyinsaturés ou monoinsaturés.

Il faut savoir qu’un apport excessif en acides gras saturés augmente entre autres le risque de maladie cardiaque. Il en est de même, dans une plus forte mesure, avec les gras trans. Pour prendre soin de sa santé cardiaque, il vaut mieux favoriser les acides gras monoinsaturés et polyinsaturés. Vous trouverez ces gras qui ont des effets cardio-protecteurs dans les huiles d’olive, de soya et de canola.

Il faut néanmoins se souvenir que les matières grasses fournissent beaucoup d’énergie, deux fois plus au gramme que les protéines ou les sucres.  Il ne faut donc pas se mettre à inonder son alimentation d’huile d’olive. La consommation de matières grasses ne devrait pas dépasser 45 ml (3 c. à table) par jour. Une sage résolution serait de remplacer les sources de gras saturés (beurre, saindoux) et trans (shortening) déjà dans votre alimentation par de meilleurs choix.

N’oubliez cependant pas le plaisir ; un croissant au beurre à l’occasion n’a jamais tué personne !

Par
Lire les 11 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2020 , 1