DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Pierre Lapointe et ses Sentiments Humains passent à la critique

Par • 8 avril 2009 à 10:19

cd_pierre_lapointe_sentiments_humainsPierre Lapointe ne fait pas l’unanimité, mais il ne laisse certainement personne indifférent. Plusieurs scandent haut et fort qu’ils ne sont «pas capables de le sentir, ce p’tit snob à l’accent français». D’autres crient au génie chaque fois qu’il lance un album ou qu’il présente l’aboutissement d’un nouveau spectacle. Je me situe au milieu des deux groupes, quelque part entre le fanatisme et la haine. Il faut le reconnaître, il s’agit d’un artiste dans une bande à part qui présente toujours du matériel original et rafraîchissant.

«Je reviendrai», dit-il dans le premier extrait de son nouvel album Sentiments Humains. Et il est effectivement revenu, avec 12 nouveaux titres en poche. Toujours aussi théâtral dans le ton que dans la forme, Lapointe livre une performance ambitieuse, atmosphérique, colorée et riche en émotion. Par ailleurs, il signe le texte et la musique de l’ensemble du projet, avec la collaboration de Philippe Bergeron – qui a réalisé l’album – pour le texte de «Tu es à moi». Et c’est nul autre que Daniel Bélanger qui vient compléter le portrait à la réalisation artistique.

Mais concrètement, est-ce que c’est bon ? Oui c’est bon ! Ça reste du Pierre Lapointe au sommet de son art. Des textes allumés et poétiques, des arrangements brillants sur des musiques qui nous bercent et nous entraînent. Les meilleures chansons demeurent «Le magnétisme des amants» (rappelle «Deux par deux rassemblés»), «Je reviendrai» (saveurs nostalgiques), «Au bar des suicidés» (teintée de la personnalité du premier album de Lapointe) ainsi que «Les sentiments humains» (théâtralement musical).

*** ½

sentiments_humains

Par
Lire les 382 articles par

4 Réponses »

  1. J’ai acheté le cd de Pierre, l’ai écouté mais comme tout matériel de Pierre je n’ai pas d’opinion pour le moment. Je dois prendre le temps de m’approprier les chansons, les comprendre et être dans un certain « mood » pour bien en sentir le sens. Mais j’aime parce que je suis un fan fini. Ma réelle opinion viendra dans un mois lorsque j’aurai apprivoiser toutes ces textes et musiques. Mais moi, lorsqu’il s’agit de Pierre je crie au génie, un gars de mon âge qui écrit des textes profonds et des musiques merveilleuses oui ça m’impressionne.

  2. sentiments humains est une oeuvre achevée… et terminée…tout à fait. Il est encore important, en 2009, de reconnaître le grand talent et les grands albums… Ce gars n’a pas besoin d’apparaître modeste: on a besoin d’une musicalité et de textes comme les siens afin de pouvoir le prendre en exemple pour les générations futures. Bravo, cet album est une joie pour l’oreille!

  3. Ah ! Sacré Pierre Lapointe ! Idolâtré par certains, détesté par d’autres… En tous cas, personne ne reste indifférent et ça, c’est sûr !
    Avec « Sentiments humains », Lapointe continue de tisser avec talent l’impressionnante courtepointe de sa jeune carrière. Vous trouviez son premier album trop ‘français’ ? Le côté pop de « La forêt des mal-aimés » vous avait désarçonné ?
    Avec son 4e CD (rappelons que le 3e était l’enregistrement de son show avec l’Orchestre métropolitain de Yannick Nézet-Séguin), Pierre arrive à un élégant compromis entre les 1er et 2e albums. Les textes réfléchis y sont enveloppés dans de remarquables mélodies et on ne se fait pas prier pour l’écouter en boucle…
    Chose certaine, ceux qui avaient trippé sur son show « Mutantès » connaîtront l’orgasme musical en se régalant des différentes plages de « Sentiments humains ».
    Bonne écoute !

  4. J’adore de plus en plus… Je ne suis tout simplement plus capable d’arrêter de l’écouter et de le découvrir. J’en suis à plusieurs écoutes déjà et je ne le maitrise pas encore. Certaines pièces tournent en boucle et à chaque fois c’est meilleur. Fascinant! J’ai d’abord accroché sur « Je reviendrai » puis « Les sentiments humains » ensuite « Nous restions là ». C’est très poétique et chaque vers évoque des images puissantes. La structure musicale et les arrangements sont tout à fait sublimes. La musique n’est pas que le cadre du tableau ou encore les couleurs et les teintes, mais plutôt un des personnages de la scène.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 6622 , 1