DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Nowhere boy : Les autres tragédies de John Lennon

Par • 16 mars 2011 à 19:43

Si vous pensiez que John Lennon était décédé de façon tragique, attendez de voir ce qu’il a vécu pendant son enfance et son adolescence!  C’est cette facette de la vie du célèbre Beatle que Sam Taylor-Wood amène à l’écran dans le drame biographie  Nowhere Boy.

Aaron Johnson (Kick Ass, The Illusionnist) est le comédien à qui revient le privilège de jouer Lennon.  Et il réussit brillamment.  Il représente un John Lennon confiant et ambitieux mais aussi arrogant et téméraire.  On fait également connaissance avec les jeunes Paul & George.  La tronche du petit Thomas Brodie-Sangster dans le rôle de McCartney fait sourire à chaque apparition qu’il fait dans le film.  Il campe le Beatle sérieux, à son affaire.  Celui qui a le talent sans avoir succombé aux pièges de la célébrité.

Il est intéressant de plonger dans l’univers juvénile de John Lennon.  D’entendre parler d’autre chose que son assassinat.  Et soyez sans crainte, son enfance n’était pas bordée de roses.  On ne s’ennuie pas dans cet environnement familial complètement éclaté.

Bien sûr, pour les fans des Beatles, on a droit à plusieurs prestations du band version ado où ils interprètent des pièces qui font changement des grands succès commerciaux traditionnels.

La réalisation est simple et efficace.  On ne se perd pas dans l’esthétisme et les images léchées.  Juste un scénario qui raconte une histoire avec des dialogues percutants là où c’est nécessaire.  Parfois c’est tout ce dont on a besoin pour réaliser un film qui fonctionne.

★★★☆☆

Par
Lire les 242 articles par

Une Réponse »

  1. Un merveilleux film, qu’on soit fan ou non de Lennon :0

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2347 , 1