DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Nos voisins Dhantsu : Réal Béland reprend là où il avait laissé (2007)

Par • 14 juillet 2007 à 13:54

Réal Béland aime repousser les limites du ridicule. Surtout lorsqu’il est en compagnie de son comparse de toujours, Stéphane K. Lefebvre. Nous l’avons constaté dans la série télévisée Au Delà du Réal diffusée à Radio-Canada en 2005 et sur le DVD Les cousins du Vrai Monde paru l’année d’avant. Avec Nos Voisins Dhantsu, l’adolescent dans l’âme s’aventure en terrain japonais pour expérimenter ses gags. Béland ne réinvente pas son style, même s’il l’étale sous la forme d’un film. Du bon divertissement, si l’on sait mettre la switch de notre cerveau à off.

 

Parmi les meilleurs moments du projet, on retrouve un gag au cours duquel Réal se rend dans une pharmacie pour avoir des soins… puisqu’il vômit des balles de ping pong. Et que dire du coup du strip-tease au restaurant. Les deux fous tentent aussi d’organiser une petite partie de hockey en plein milieu de la rue la plus passante au monde. L’idée est loufoque, mais le résultat n’est pas si drôle. En fait, c’est probablement ça le plus grand problème du film : chaque blague semble tomber à plat. Stéphane Lefebvre déguisé en Bouddha, c’est assez ordinaire.

 

Pour le reste, il s’agit d’une déception quasi-générale. Je considère Réal Béland comme l’un des humoriste les plus innovateurs, originaux et drôle au Québec. Toutefois, je constate un grand besoin de renouvellement.

 

Pas besoin de faire le tour du monde pour faire rire les gens…

Par
Lire les 382 articles par

2 Réponses »

  1. Euhhhh…pas Bsoin dmetre la switch a off…kesser tu dit la… moi au vraiment adorer ste film la… pi juste pour te dire .. quand i crache des balle de ping pong cé dans une agence de voyage le grand;) moi jai rie tout le long du film … pi Réal Beland yé super.. mais écouter.. pier luc gagnon.. y sais pas ski dit;) salutttt!! en esperant qu’un jour tu pourai faires de meilleur articles!

  2. Heille le petit (si je suis le grand, tu dois bien être le petit)… Si tu ne sais pas regarder un film, n’en regarde pas : C’est pas dans une agence de voyage pantoute qu’il crache des balles de ping pong. Tu confonds avec le coup de la crème à raser dans « Les cousins du vrai monde ». Et toi, cher Sawaaa, non seulement tu ne sait pas ce que tu dis, mais tu ne sais pas comment l’écrire.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2557 , 1