DimancheMatin.com | Et si la semaine commençait autrement en 2020? :-o   

Norbit (2007)

Par • 8 février 2007 à 21:24

Vous êtes amateur de science-fiction et de films à morale? Vous adorez les faits vécus et les drames sentimentaux ? La publicité de ce film vous a absolument donné le goût de rester chez vous avec votre 10 dollars en poche et il n’y a personne de votre entourage qui vous ait supplié d’aller voir le film avec lui ou elle ? Vous faites partie des 90% de la population qui se demande si les « previews » montrent l’essentiel de ce film ? Eh bien, je vais vous surprendre et vous serez heureux!

 

En fait, vous serez heureux d’apprendre que vous avez tout à fait raison de rester chez vous et d’attendre que ça joue à la télévision, entrecoupé de pauses commerciales pour vous permettre d’aller regarder ce qu’il y a de plus intéressant à la chaîne Télé-Québec! 

 

En bonne rédactrice, je vais quand même vous résumer ce que j’ai eu le courage de voir! Norbit (Eddie Murphy) a été élevé dans un orphelinat (restaurant) dirigé par un chinois (Eddie Murphy) avec des dizaines d’autres enfants abandonnés par leurs parents. Norbit et Kate s’aiment bien jusqu’à ce que Kate soit adoptée. Norbit, pour ne plus se faire ridiculiser, se marie avec Raspoutia (Eddie Murphy), la GROSSE (parce que grosse en minuscule c’est pas assez gros) soeur des trois membres de la mafia noire de la ville. Après quelques années de mariage, Norbit, maltraité par sa femme qui ne vit que pour manger, retrouve Kate et tente de l’empêcher de se marier.

 

En regardant un film comme celui-là où les rires sont forcés et où toutes les scènes sont plus que caricaturées, je me demande pourquoi un film d’aussi basse classe a du budget alors que d’autres productions méritantes ne verront jamais le jour. Eddie Murphy a fait un bien meilleur « Nutty professor » et un excellent « Prince à New York » alors allez donc mettre votre 10$ au club vidéo pour ces 2 films là.

Par
Lire les 74 articles par

3 Réponses »

  1. Eddie Murphy… Eddie Murphy… En étant d’une générosité aussi extrême que non-méritée, à part Nigaud de prof et le Prince à New York, j’ajoute un troisième rôle « potable » à cette pathétique parodie d’acteur qu’est Eddie Murphy : le flic de Beverly Hills en ’84 (oui je sais, j’ai creusé pas mal pour le trouver…).

    Amélie, merci de t’être tapé cet ignoble navet pour que nous n’ayons pas à le faire nous-mêmes. Merci.

  2. De rien Jonathan, et je vais relouer le flic de beverly hills.. tu m’as mis la toune dans la tête !!

  3. Eddie Murphy ne doit plus vraiment charger cher pour jouer dans de tels films!

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 6073 , 1