DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Noël, souvenirs enneigés

Par • 1 décembre 2010 à 15:07

Ah Noël! Ce que j’aime le plus, ce n’est pas le fameux jour du 25 décembre, mais les préparatifs de la fête et son ambiance magique qui laissent des souvenirs intarissables. Mes Noëls enneigés à Montréal, l’odeur du sapin, les vitrines décorées, les maisons illuminées dans lesquelles trône un arbre majestueusement paré de boules et de guirlandes, sans oublier l’étoile qui surplombe le domaine enchanté où ma famille déballe les cadeaux en pyjama. Et que dire du goût succulent de la bûche au chocolat de maman, de mon calendrier de l’avent que je dévore goulument et des repas somptueux autour d’une table apprêtée à merveille.

Mais Noël, c’est aussi et surtout le Père Noël. Drôle de petit bonhomme qui m’est fort sympathique en photo ou en décoration et qui se transforme soudainement en mon pire cauchemar lorsque je suis amenée à le croiser dans les grands magasins. Je l’avoue, j’ai toujours eu peur du Père Noël. J’ai toujours apprécié trouver ses cadeaux au pied du sapin, sans jamais avoir essayé de guetter son arrivée. Ce personnage m’a toujours intriguée. Je n’ai jamais compris pourquoi le Père Noël se déplaçait dans les boutiques, ni comment les enfants pouvaient prendre autant de plaisir à faire la file d’attente durant trois heures pour aller s’asseoir deux minutes sur les genoux d’un gros barbu. Quand je pense qu’étant enfant je slalomais dans les rayons des boutiques pour ne pas être vue par le cortège du Père Noël! Bref, contrairement à la majorité, je suis totalement terrorisée par la personnification du Père Noël, imposteur! Je préfère que le Père Noël reste dans mes rêves, dans mon domaine enchanté où une musique du temps des fêtes vient bercer mes souvenirs. L’année dernière, j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allée voir le défilé du Père Noël au centre-ville de Montréal. Et je dois avouer que j’ai apprécié l’expérience et ma rencontre avec le Père Noël… de loin.

Aujourd’hui j’ai 25 ans, l’âge de raison, et je n’ai toujours pas de photo avec le Père Noël.

Qui sait? Peut-être que cela fera partie de mes résolutions pour 2011.

Pour rester dans l’esprit de Noël, nous vous suggérons aussi de lire les quelques billets suivants :
Ah Noël! tu me déchires par Jonathan Habel
Mes constats sur Noël par Pierre-Luc Gagnon
Jeux de party de Noël et du jour de l’an par Amélie Roy

Par
Lire les 6 articles par

Une Réponse »

  1. Viens avec moi, je t’amène au centre d’achat 😀

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2892 , 1