DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique broueUn blogue sur la bière. Plongez vos papilles dans l'univers brassicole. Dégustation et découvertes pour ceux qui ont envie de lever leur verre à la bonne bière.

Mes récentes découvertes brassicoles

Par • 27 septembre 2011 à 13:22

La fin de semaine dernière, j’étais dans le coin de Rimouski pour la fête d’un ami. J’ai évidemment insisté pour aller visiter le broue pub Le Bien, le Malt, un endroit à propos duquel j’avais entendu de belles choses.

Le Bien, le Malt - microbrasserie de Rimouski
C’est petit, c’est chaleureux et la bière est excellente. J’ai particulièrement apprécié leur blanche allemande, La Toussaint-Cartier, avec ses notes fruitées et son parfum exquis. C’est probablement la meilleure Hefeweizen que j’ai eu la chance de boire cette année. Je lève aussi mon chapeau à La Poule, la seule bière artisanale désalcolisée en Amérique du Nord. Le dispositif de désalcoolisation a été réalisé en partenariat avec trois étudiants en génie de l’UQAR.

Hildegard - Rouge des Cantons, BoquébièrePar ailleurs, je me suis procuré quelques bouteilles de Boquébière, le fleuron brassicole de Sherbrooke. Leur Hildegard Pale ale est très intéressante, mais c’est leur Barnstown Triple au miel qui m’a le plus surpris. Douce, malgré un 8% d’alcool bien calculé, opaque et pétillante, cette bière de type belge détonne avec la complexité de ses saveurs. J’ai même cru noter des saveurs qu’on retrouve habituellement dans des bières vieillies (ma bouteille était fraîchement arrivée de la brasserie). Je n’ai pas manqué aussi de m’acheter une Hildegard Rouge des Cantons. J’avais déjà goûté à cette bière il y a quelques mois et je salive en relisant mes notes de dégustation :

Brun-cuivré… j’avais étrangement fantasmé sur un rouge rubis. La mousse est mince mais satisfaisante. Le nez s’éparpille définitivement entre le vin boisé, le caramel et les petits fruits rouges. En bouche, on retrouve un côté surette qui rappelle un bon lambic (l’effet des levures sauvages?) et une rondeur soutenue par le sucre et l’alcool. Un goût de vin, un goût divin! En arrière-goût, l’acidité s’éteint pour laisser place à une sécheresse boisée. Assez cher, mais il n’y a rien d’équivalent (en terme de registre de saveurs) à meilleur prix sur le marché québécois pour l’instant.

Par
Lire les 382 articles par

2 Réponses »

  1. La rouge des Cantons est définitivement mon coup de coeur 2011. Les bières de type acidulées brassées au Québec sont très rares et celle-ci est très réussie!

  2. Bonjour, mr. Pierre Luc

    J’ai aimé votre article.

    J’ai su que cette microbraserie avait passé au feu et depuis, ils ne l’ont pas remis sur le marché
    ((( la Barnstown Triple au miel ))), depuis ce temps avez vous retrouvez une bière fabulleuse et similiaire a celle si?

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2776 , 1