DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique classiques du cinéIl y a de ces films inoubliables. De grands réalisateurs au grand écran... du grand cinéma pour de grands moments!

Mélodie en Sous-Sol : Le film de casse américain devient français (1963)

Par • 28 février 2011 à 15:17

Après la réunion Gabin-Belmondo pour le film UN SINGE EN HIVER, le réalisateur Henri Verneuil et le scénariste-dialoguiste Michel Audiard ont voulu cette fois réunir le vétéran Gabin avec l’autre jeune star montante du cinéma français de l’époque: Alain Delon.

Après avoir passé 5 ans derrière les barreaux, Monsieur Charles n’a pas l’intention de se réhabiliter dans la société maintenant qu’il est libre. Pendant son séjour en prison, il a mis au point un coup fumant préparé par un de ses amis afin d’assurer ses vieux jours: cambrioler le Casino de Cannes. Son ami étant malade, il s’adjoint un jeune truand qu’il a rencontré en prison, Francis, et le beau-frère de ce dernier, Louis. Après quelques préparatifs, le trio s’installe à Cannes dans deux hôtels différents; Charles joue les mondains avec son chauffeur Louis afin de mieux surveiller les allées et venues du directeur du Casino lorsque celui-ci va déposer les recettes dans son coffre-fort.

De son côté, Francis doit séduire l’une des danseuses de l’établissement afin d’avoir accès aux coulisses de la scène où se trouve la conduite d’aération qui mène tout droit à la salle des coffres. Le vol a lieu comme prévu au jour J et malgré quelques ennuis imprévus, Charles et Francis réussissent à dérober près d’un milliard de centimes. Les deux hommes cachent le magot dans un endroit sûr, mais Francis a commis l’erreur de se laisser prendre en photo au Casino avant le vol et celle-ci est publiée dans les journaux. Charles et Francis doivent donc trouver un moyen de fuir plus rapidement que prévu avec l’argent, et le tout se terminera de façon inattendue.

Adaptée d’un polar américain de l’auteur John Trinian, Michel Audiard et Henri Verneuil en ont transposé l’intrigue en sol français avec beaucoup d’aisance. Bien que le récit, qui décrit minutieusement les préparatifs, la technique et l’accomplissement d’un vol audacieux et difficile, ne s’avère pas nouveau sous le soleil, il est à tout le moins bien charpenté et raconté de façon fort intéressante.

Si le traitement se veut sérieux et en dehors des parodies habituelles du genre policier chez Audiard, les dialogues de l’auteur demeurent toujours habiles, percutants et pleins de brio. La mise en scène de Verneuil est tout aussi rigoureuse que le scénario, même si l’approche demeure commerciale.

Malgré une ou deux longueurs, ce film policier français est une réussite indubitable et dont le succès en salles à l’époque de sa sortie fût pleinement mérité. Encore aujourd’hui, ce long-métrage est découvert en grand nombre par une nouvelle génération de spectateurs depuis qu’il a été élevé au rang de film-culte.

Si le jeu de Jean Gabin demeure toujours efficace, il se fait toutefois voler la vedette par Alain Delon, qui a su s’imposer avec talent et avec beaucoup de prestance. MÉLODIE EN SOUS-SOL est actuellement disponible en DVD au Québec en format panoramique; à votre tour de le découvrir.

Par
Lire les 98 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2654 , 1