DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Martyr – Le triomphe d’un groupe québécois aux E-U

Par • 27 avril 2007 à 22:46

Il a fallu plus de 6 ans pour que la formation québécoise Martyr nous revienne avec un troisième album de métal extrême technique. L’attente en a valu grandement le coup puisque Feeding The Abcess s’avère à être un album à la hauteur des attentes que les fans ont eu le temps de se bâtir. Effectivement, avec ce troisième opus,  »Martyr a encore su repousser ses limites et prouver à quel point c’est un groupe accompli », annonce Emmanuel Bergeron, de Metaluniverse.net.

 

Un nouvel album amène forcément une série de spectacles pour le promouvoir. Après une mini tournée canadienne, Martyr s’est vu offrir la tête d’affiche partagée pour le Chicago Powerfest, en Illinois. Les techniciens de la musique extrême avaient la tâche de clôturer, avec le groupe légendaire Atheist, la deuxième soirée de ce festival printanier. C’est donc le 21 avril 2007 que Martyr prit d’assaut la scène américaine avec une véritable démonstration de savoir-faire québécois.

 

La soirée commence avec beaucoup d’énergie, mais sombre vite dans la pesanteur et un rythme très lent alors que deux groupes de Doom Metal s’enchaînent consécutivement juste avant l’entrée en scène de Martyr. Le Doom Metal, caractérisé par sa lenteur et la lourdeur des arrangements, a très peu de points en commun avec la musique frénétique et complexe de la vedette. L’entrée sur scène a donc un effet explosif. L’arrivée se fait sur Lost In Sanity, pièce qui personnifie l’ouverture parfaite pour un show énergique. Déjà, la différence musicale de Martyr amène un vent de fraîcheur dans le Pearl Room de Mokeena. Les quelque 350 personnes ont les yeux rivés sur la scène. La moitié de ce nombre comprennent à peine ce qui est en train de se passer, l’autre se laisse emporter par l’énergie contagieuse dégagée par les frères Mongrain et compagnie.

 

Tous de musiciens de haut calibre, Daniel Mongrain, Martin Carbonneau, François Mongrain et Pat Hamelin, forment un groupe dans lequel règne la précision, la musicalité et l’énergie. Tirant leurs influences de part et d’autre de la scène métal, et de tout ce qui est musical, Martyr présente au monde une musique unique dotée d’une complexité qui rend le tout intéressant à tous les niveaux. Le publique américain a donc  »subit » l’assaut de Martyr en direct et le groupe en ressort vainqueur, ayant conquis de nouveaux fans et ayant impressionné les promoteurs Américains.

 

Photos : Fred Laroche

Par
Lire les 19 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1606 , 2