DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Marie-Élaine Thibert à la Salle Albert-Rousseau

Par • 30 septembre 2007 à 18:48

Étant l’une des salles les plus prestigieuses de la capitale, la salle Albert-Rousseau semble des plus appropriées pour les prestations qui demandent une qualité sonore précise ainsi qu’une certaine capacité en terme de taille de public. Cette salle, qui avait reçu la veille le groupe de métal Sonata Artica, présenté par Capitale du Métal, se bondait une fois de plus d’une foule d’inconditionnels de la musique. Le 27 septembre 2007 marque la première d’une série de trois prestations à la salle Albert-Rousseau pour Marie-Élaine Thibert et cette soirée laisse croire que la série entière aura été un succès.

 

Issue de la cuvée Star Académie 2003, nous avons connu Marie-Élaine Thibert alors qu’elle interprétait les grands classiques québécois sous la forme d’un gros karaoké en direct. C’est une belle fille aux allures modestes et au tempérament timide qui a su charmer le cœur des auditeurs de la série réalité. D’un œil objectif, il est évident que la puissance de la voix de Marie-Élaine Thibert n’est pas à mettre en doute. Elle chante avec justesse des myriades de lignes qui relèvent de l’acrobatie vocale la plus étourdissante. Cependant, il n’est pas difficile de se rendre compte que tout le cheminement de la jeune chanteuse est prévu pour s’adresser à un seul public cible : la population vieillissante du Québec.

 

Visant le plus large bassin de population de la province, les albums de Marie-Élaine Thibert se sont vendus à plus de 400 000 exemplaires au Québec. La performance irréprochable de Marie-Élaine Thibert sur ce disque en fait un album constituant un doux voyage sur la route de la nostalgie. Il est peu probable qu’un adolescent débordant d’énergie soit intéressé par une interprétation de Brassens, aussi bonne qu’elle puisse être. Nous voilà donc aux prises avec une savoureuse ironie, la moyenne d’âge du public de Marie-Élaine est au moins du double de l’âge de la chanteuse.

 

Pourtant accompagnée de pas moins que 8 musiciens, Marie-Élaine semble étrangement seule sur la scène. Visuellement, tous les musiciens sont dans l’ombre alors que la chanteuse reçoit un éclairage frontal modéré, la rendant donc plus visible à l’audience. La majorité de son répertoire étant des balades, la jeune chanteuse ne bouge que très peu, rendant la grande scène de la salle Albert-Rousseau encore plus inoccupée. Pendant les quelques titres plus rythmés, Marie-Élaine fait preuve d’un peu plus d’énergie et réussit à occuper un peu plus d’espace. À première vue, cette description pourrait ne pas illustrer un bon spectacle, mais en fin de compte, le public de Marie-Élaine ne vient pas voir la prestation visuelle de l’année, elle vient s’émouvoir devant l’interprétation de chansons touchantes et de vieux succès nostalgiques.

 

Aux yeux d’un public averti, le tout semblera peut-être un peu trop artificiel comme spectacle. La mise en scène, qui est très mince soit dit en passant, semble tourner le plus possible autour de la nostalgie ou des sujets ancestraux. De maladroits dialogues entre Marie-Élaine et son guitariste sont vites noyés dans de magnifiques projections d’images évoquant les souvenirs d’un vaillant grand-père travaillant la terre pour les générations à venir. Encore une fois, nous ne pouvons pas parler d’un point négatif puisque la série entière des trois spectacles de la chanteuse s’est vendue à capacité et qu’elle sera même de retour les 9 et 10 novembre 2007, pour une supplémentaire.

 

Une soirée émouvante qui s’adresse principalement à ceux qui recherchent l’émotion des belles années. Avec de si grandes ailes, espéreront que la voix angélique de Marie-Élaine connaîtra un jour un envol qui se démarque un peu plus.

 

Photos : Fred Laroche

Par
Lire les 19 articles par

19 Réponses »

  1. J’avais vu un de ses spectacles au St-Denis je pense lors de sa première tournée et autant j’aime beaucoup Marie-Élaine, autant je me suis rendue compte qu’elle manquait de souffle. Souffle physique et au niveau du répertoire. Sa voix est magistrale mais on dirait que tout manquait un peu de rodage. Je l’aime encore mieux en CD.

  2. A sa première tournée peut-être mais à ce que j’ai vu, ce n’est pas la capacité vocale qui lui manque… c’Est le reste…

  3. Pour mon gout à moi, j’ai vu le 1er spectacle de Marie-Elaine 4 fois et du souffle, elle en avait à revendre. J’ai vu son 2e spectacle une fois à date et je trouve qu’elle a la voix et tout le reste également.

    Un peu d’objectivité de la part d’un critique ne fait jamais tort. Que penseriez-vous d’une Isabelle Boulay?

  4. 1. Quel est le problème avec le public-cible de Marie?

    2. Pour des 50 ans, ça prend donc des chanteurs et chanteuses de 50 ans sinon ça cloche?

    3. Par conséquent, les jeunes chanteurs et chanteuses devraient idubitablement chanter uniquement pour des jeunes, non?

    4. »Cependant, il n’est pas difficile de se rendre compte que tout le cheminement de la jeune chanteuse est prévu pour s’adresser à un seul public cible : la population vieillissante du Québec. » C’est quasiment insultant aussi bien pour le public que pour Marie!

    5. « Visant le plus large bassin de population de la province, le deuxième album de Marie-Élaine Thibert s’est vendu à plus de 300 000 exemplaires au Québec » Le premier à 300 000; le deuxième à 100 000 à ce jour.

    6. « Pourtant accompagnée de pas moins que 8 musiciens, Marie-Élaine semble étrangement seule sur la scène. Visuellement, tous les musiciens sont dans l’ombre alors que la chanteuse reçoit un éclairage frontal modéré, la rendant donc plus visible à l’audience » Plutôt en accord

    7. « La majorité de son répertoire étant des balades, la jeune chanteuse ne bouge que très peu, rendant la grande scène de la salle Albert-Rousseau encore plus inoccupée. » Isabelle Boulay occupe tant que çala scène avec presqu’uniquement des ballades?

    8. « À première vue, cette descrïption pourrait ne pas illustrer un bon spectacle, mais en fin de compte, le public de Marie-Élaine ne vient pas voir la prestation visuelle de l’année, elle vient s’émouvoir devant l’interprétation de chansons touchantes et de vieux succès nostalgiques. » Voilà! et « Vieux succès »? Pourquoi ne pas dire: des grands classiques?

    09. « Aux yeux d’un public averti, le tout semblera peut-être un peu trop artificiel comme spectacle. » Le public de Marie-Élaine ne serait pas un « public averti »? Ça ressemble à quoi un public « averti? »

    10. « De maladroits dialogues entre Marie-Élaine et son guitariste sont vites noyés dans de magnifiques projections d’images évoquant les souvenirs d’un vaillant grand-père travaillant la terre pour les générations à venir. Encore une fois, nous ne pouvons pas parler d’un point négatif puisque la série entière des trois spectacles de la chanteuse s’est vendue à capacité et qu’elle sera même de retour les 9 et 10 novembre 2007, pour une supplémentaire. » Alors, pourquoi le relever?

    11. « Une soirée émouvante qui s’adresse principalement à ceux qui recherchent l’émotion des belles années. Avec de si grandes ailes, espéreront que la voix angélique de Marie-Élaine connaîtra un jour un envol qui se démarque un peu plus. » Elle évolue et évoluera comme tout interprète de son calibre.

    Merci!

    Louise Lessard

  5. 1. Quel est le problème avec le public-cible de Marie?

    Aucun problème

    2. Pour des 50 ans, ça prend donc des chanteurs et chanteuses de 50 ans sinon ça cloche?

    Non.

    3. Par conséquent, les jeunes chanteurs et chanteuses devraient idubitablement chanter uniquement pour des jeunes, non?

    Non.

    4.”Cependant, il n’est pas difficile de se rendre compte que tout le cheminement de la jeune chanteuse est prévu pour s’adresser à un seul public cible : la population vieillissante du Québec.” C’est quasiment insultant aussi bien pour le public que pour Marie!

    Ce commentaire ne visait ni ‘Marie’, ni son publique mais le ‘produit’.

    5. “Visant le plus large bassin de population de la province, le deuxième album de Marie-Élaine Thibert s’est vendu à plus de 300 000 exemplaires au Québec” Le premier à 300 000; le deuxième à 100 000 à ce jour.

    Merci.

    6. “Pourtant accompagnée de pas moins que 8 musiciens, Marie-Élaine semble étrangement seule sur la scène. Visuellement, tous les musiciens sont dans l’ombre alors que la chanteuse reçoit un éclairage frontal modéré, la rendant donc plus visible à l’audience” Plutôt en accord

    OK

    7. “La majorité de son répertoire étant des balades, la jeune chanteuse ne bouge que très peu, rendant la grande scène de la salle Albert-Rousseau encore plus inoccupée.” Isabelle Boulay occupe tant que çala scène avec presqu’uniquement des ballades?

    Si j’avais voulu rentrer dans les comparaisons, on ne s’en serait pas sorti

    8. “À première vue, cette descrïption pourrait ne pas illustrer un bon spectacle, mais en fin de compte, le public de Marie-Élaine ne vient pas voir la prestation visuelle de l’année, elle vient s’émouvoir devant l’interprétation de chansons touchantes et de vieux succès nostalgiques.” Voilà! et “Vieux succès”? Pourquoi ne pas dire: des grands classiques?

    …encore une fois, je vise le ‘produit’

    09. “Aux yeux d’un public averti, le tout semblera peut-être un peu trop artificiel comme spectacle.” Le public de Marie-Élaine ne serait pas un “public averti”? Ça ressemble à quoi un public “averti?”

    Un publique qui a vu beaucoup de variété en terme de spectacle. Je n’ai traité personne d’ignorant.

    10. “De maladroits dialogues entre Marie-Élaine et son guitariste sont vites noyés dans de magnifiques projections d’images évoquant les souvenirs d’un vaillant grand-père travaillant la terre pour les générations à venir. Encore une fois, nous ne pouvons pas parler d’un point négatif puisque la série entière des trois spectacles de la chanteuse s’est vendue à capacité et qu’elle sera même de retour les 9 et 10 novembre 2007, pour une supplémentaire.” Alors, pourquoi le relever?

    Sarcasme vous connaissez? Encore une attaque au produit.

    11. “Une soirée émouvante qui s’adresse principalement à ceux qui recherchent l’émotion des belles années. Avec de si grandes ailes, espéreront que la voix angélique de Marie-Élaine connaîtra un jour un envol qui se démarque un peu plus.” Elle évolue et évoluera comme tout interprète de son calibre.

    Je ne me conterais pas de ce que j’ai vu pour le potentiel qu’elle a. C’est un artifice que je refuse de gober. J’aimerais la voir voler de ses propres ailes. Prendre part a des opéra rock…

    Merci!

    Louise Lessard

    Merci à vous pour les réactions. De toute évidence, j’ai touché des cordes sensible. Parfais! Je ne m’attaquais cependant pas à Marie-Elaine ni son publique. Consultez un peu mes autres articles, vous verrez d’où je viens pour monter des textes ainsi.

  6. Marie-Helène…Marie-Helène!!!
    On la critique un peu trop dans cet article mais, quelle belle voix!!!1 Rien de comparable avec la petite fille a ses débuts…
    Oui je crois qu’elle deviendra une grande star…
    Il est vrai qu’elle bouge moins qu’Isabelle Boulay..mais je penses que ses prestations compensent pour ce détail semi-technique…
    Bref, j’article est bcp trop sévère a son endroit et de toute facon, cette fira loin dans ce monde marginal..

    Pépère..

  7. Personellement je prefererais vendre 400 ooo albums a des gens plus agés, que 10 000 albums a des ti-jeunes lol!!! $$$$ Ca t’assure en plus un public beaucoup plus fidèle et une carriere plus longue. C’est bien d’écouter une chanteuse quand tu peux entendre une mouche volé quand elle termine sa toune et qu’apres le monde se lève apres chaque interpretation pour l’applaudir. Ca j’apelle ca une chanteuse… Alors les critiques, c’est juste bon pour s’améliorere c’est tout non?

  8. Je m’excuse mais pour avoir vu son show 2 fois en region et st-denis hier je trouve que vous etes tres sévere monsieur avec votre critique hier soir Marie a donner un show hors de lordinaire Elle bougais tres bien et cétait tres tres Naturelle Elle nous en donne et en redonne J’ai adoré le show aucunes hésitations dans ses textes et ses chansons, sa voix était parfaite Un spectacle à vous couper le souffle
    Une MARIE en FEU un public EN DÉLIRE

  9. Bon, on va mettre quelque chose au clair. En premier lieu, M. Laroche n’a pas dit que du mal de Marie-Hélène. Il a été élogieux par endroits. Mais les vierges effarouchées préfèrent voir le mal et se porter à la défense de leur jeune académicienne. Vous êtes probablement habitués de lire des critiques sans taches à l’égard de Mlle Thibert, mais c’est uniquement parce que la compagnie qui la pousse possède tous les journaux. Si vous désirez vous contenter d’une pluie d’éloges qui ne va pas au-delà du simple publi-reportage, alors les médias indépendants et alternatifs ne sont pas pour vous. Par ailleurs, M. Laroche a fait un excellent travail au niveau de la photographie lors de la couverture de ce spectacle. Mais ça, évidemment, personne n’en a fait mention…

  10. C’est mirobollant à quel point tout le monde a passé tout droit à côté du message… J’ai fais ma critique en fonction de ce que j’ai vu le soir où je l’ai vu. Je suis bien content si ça vous semblait plus fluide au st-denis, le show était peut-être mieux rôdé…

    J’ai vu 174 shows cette année… J’ai vu des groupes de punks frénétique avec des musiciens hyper actifs et j’ai vu des prestations accoustiques de France D’amour et bien d’autres… J’aurais pu perdre mon temps a comparer Marie-Elaine à tout ce monde mais je ne l’ai pas fait car j’ai bien aimé ce que j’ai entendu. Malheureusement pour elle, un show c’est aussi visuel et ma seule critique négative se situe à ce point.

    Mon article est sévère??? Laissez moi rire! Je ne cesse de dire comment Marie-Elaine est une accrobate de la voix et qu’elle a un timbre angélique… Que voulez-vous de plus?

    Je suis photojournaliste, je regarde avec des yeux comme tel. J’analyse de par mon expérience exhaustive en art et spectacle. Je suis aussi objectif que je le peux l’être et m’accuser du contraire est faire preuve de fanatisme aveugle…

    Mon article cogne sur le produit qu’est Marie-Elaine Thibert. Je décris a qui s’adresse le spectacle tout en mentionnant les supplémentaires a venir. Il n’y a absolument rien pour nuir a Marie-Elaine dans mon article.

    Je suis bien content de voir toutes ces réactions… Ça prouve que j’ai remuer un peu la masse. Surveillez bien Dimanchematin.com, je fais la couverture de la jeune Marilou au Cabaret du Capitole ce samedi! Encore de belles photos a venir… et un compte-rendu honnête de la soirée… commes tous mes autres articles!

    Merci aux lecteurs!

  11. tu la pas pentoute avec tes critiques va donc refaire tes etudes marie est exeptionnelle!!!!!!!!

  12. Si je puis me permettre, chère Élodie, nous n’avons pas besoin de faire d’études pour émettre des opinions puisqu’elles sont basées sur nos goûts personnels. Par contre, il faut continuer ses études pour éviter de faire 5 fautes d’orthographe et de ponctuation dans une même phrase ! Vous comprendrez par ceci, chère Élodie, que le poids d’une opinion est bien plus grand quand elle est, en plus d’être logiquement exprimée, bien écrite!

  13. Que dire de plus… Il est parfois dérangeant de dire les choses comme elles sont, et non comme les gens voudraient qu’elles soient……

    En passant, bien dit Amélie!

    Bonne journée

  14. J’ai adoré ton spectacle. Tu étais un ange rose!

  15. Tu chantes très bien!!!!!!!!!

  16. Tu était magnifique sur la scène à Trois-Rivières, J’ai beaucoup aime ton spectacle. Tu était adorable.

  17. Bravo belle Marie, toujours aussi formidable, une voix à couper le souffle, une soirée inoubliable.. je t’adore x0x0

  18. marie-élaine tu es ma chanteuse préféré a chaque fois que je revien de mon école je vais toujours sur dans chacun de mes silence ces ma chanson préférée l année prochaine ces sur que je vais aller te voire

  19. moi, j’ai vue marie-hélène 2 fois et j’ai adoré. elle donne des bons spectacles.mais ont ne peu pas aimé tout le monde et ont a pas les meme opinion alors respecter les autres.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 7019 , 1