DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Marie-Annick Lépine – Au bout du rang (2007)

Par • 15 mars 2007 à 17:12

La cowgirl multi-instrumentiste (guitare acoustique, piano, rhodes, métallophone, mélodica, accordéon, concertina, mandoline, banjo, violon, violoncelle, flûte à bec, tambourine, percussions) chevauche le rang en solitaire avec son premier album solo. Abordant des thématiques fidèles à ses valeurs, qui sont parfois près de celles de Cowboys Fringants sur le plan des textes, Marie-Annick Lépine offre 15 nouvelles chansons de son cru. Avec sa voix douce et ses mélodies posées, on est loin de l’esprit festif des Cowboys.

 

En ouverture, la pièce Les mines du Nord annonce la note mélancolique de l’album du haut de ses 6 minutes 18. L’élan est repris avec la très brève J’aurai vu la mer, une chanson aux saveurs traditionnelles qu’aurait très bien pu produire un groupe comme Mes Aïeux. En troisième piste, Dans ma cour utilise brillamment le refrain de la berceuse Bon dodo mon ami de l’émission Passe-Partout. De quoi fredonner à coup sûr.

 

Et c’est ainsi que s’alternent les ritournelles, s’équivalant plutôt bien les unes les autres. Sur le plan comparatif, les chansons de Marie sont beaucoup plus matures que celles qu’elle a offert avec les Cowboys Fringants sur Break Syndical (Quand je r’garde) et sur La Grand-Messe (Ma belle Sophie). Les choeurs de l’excellente Catherine Durand ajoutent à l’atmospère feutré du disque, se mêlant parfaitement au registre candide de Marie-Annick. Jérôme Dupras, bassiste des Cowboys, prête sa basse, sa contrebasse ainsi que quelques coups de batterie au projet.

 

Après quelques écoutes, quelques bons moments semblent vouloir se dégager. Ma préférée demeure Vieux jazzman qui séduit avec sa ligne de piano tristounette et ses vers franc.

 

En somme, c’est assez bien dans l’ensemble. Il s’agit d’un album que l’on accroche en toile de fond, comme celles qu’a peintes Marie-Annick pour illustrer sa pochette. Pour ce qui est du coeur à la fête, on va repasser.

 

***

Par
Lire les 382 articles par

3 Réponses »

  1. Intéressant, je crois que je vais me laisser convaincre par cet album.

  2. Pour avoir suivi les Cowboys pendant quelques années, je suis étonné qu’elle ait attendu si longtemps avant d’entreprendre une carrière solo. J’espère que l’impact ne sera pas négatif dans le camp des Fringants…

  3. J’ai acheté dès sa sortie et je l’écoute depuis. Il est vraiment génial et moi, dans le fond de mon rang de campagne à chercher une tranquilité qu’on a perdue, je m’y reconnais totalement.

    À découvrir !

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2279 , 1