DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique femme au foyerAnimatrice radio à temps partiel, femme au foyer le reste du temps, Émilie vous invite à suivre ses aventures tous les mercredis.

Machine à toutous

Par • 4 juillet 2012 à 8:33

J’ai une énième confession à vous faire. Celle-là est un peu étrange, mais ne me jugez pas. Je suis accro… aux machines à toutous. Vous savez, cette espèce de grosse boîte vitrée dans les centres d’achat dans lesquelles on voit plein de toutous en mal d’amour et qui ne demandent qu’à être agrippés!

Pour les quelques rares personnes qui ne savent pas de quoi je parle, le principe est très simple. Pour 1 ou 2 dollars, vous avez 1 ou 2 chances d’attraper une peluche à l’aide d’un « joystick » qui commande un bras mécanique. Bien entendu le vérin qui le commande n'est pas bien serré et laisse donc peu de chance de gagner!

Bien évidemment, c’est souvent un attrape-nigaud. Les peluches étant enchevêtrées l’une à travers l’autre pour éviter qu’elles soient faciles à retirer de la machine, causant de nombreuses déceptions et pertes monétaires.

Imaginez-vous donc que j’ai un talent pour sortir les peluches. J’en ai une dizaine à mon actif. Lorsque j’ai de la monnaie dans mes poches et que je passe à côté de la machine au centre d’achat, je ne suis pas capable de résister. Je « spotte » le plus facile à sortir et hop je le sauve d’une vie plate.

Une fois, pour impressionner ma collègue, j’en ai même sorti deux en ligne! Pas mal bonne la fille. Devant le regard de convoitise qu’une petite fille portait à ma grenouille, je lui ai laissée. Gentille en plus.

Mais, en fait, ce n’est pas ça mon « trip » de collectionner les toutous. Oui, ils sont beaux et rendront sûrement heureux mes futurs enfants, mais c’est plus de les sortir de là que j’aime. Ça doit être mon côté gambler. Le jour où j’irai à Las Vegas, ne me cherchez pas à la table de Black Jack, mais plutôt dans le hall du plus gros centre d’achat!

Par
Lire les 53 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2952 , 1