DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Panique chroniquePanique bouscule sa vie, provoque le chaos et observe avec le sourire ce qui en jaillira. Chronique publiée tous les dimanches.

Ma date avec Jésus

Par • 6 juillet 2008 à 0:00

Par une chaude soirée d’été légèrement arrosée (non, pas de rosé, je ne fais pas dans les clichés), on m’a étiquetée de sale traînée,  de salope et de vile pute. Soyez cependant rassurés,  chers lecteurs, le tout se voulait amical, qu’une joute oratoire, bonbon rhétorique alcoolique entre amoureux des mots à sensations fortes.  En fait, je suis une incomprise, une pécheresse repentante.

 

« Je suis la Marie-Madeleine des temps moderne! »

 

De cette réflexion à saveur d’affirmation découla la question suivante :

« Que ferais-je, si j’avais une date avec le Jésus tout aussi moderne? »

 

D’abord, il est pertinent de se demander de quoi aurait l’air le Jésus des temps moderne, parce qu’étant le représentant ultime de Dieu, il devra posséder plusieurs qualités.  En fait, de l’argument ontologique sur l’existence de Dieu par Descartes, je déduis que Jésus aussi, à titre d’homme séducteur, serait l’image même de la perfection.  Mais quelles seraient les caractéristiques de ce parfait séducteur et parfait conjoint?

 

Pour avoir exploré ce sujet dans ma dernière chronique, le mensonge reste au cœur de mes préoccupations. Ça, et le fait que son père jouera au stoule. Qui voudrait de Dieu comme beau-père?

 

Épisode 1

Marie-Madeleine : J’en ai parlé à mes copines, Jésus, et je pense que nous sommes  prêts à être exclusifs sexuellement toi et moi.

Jésus : Sornette. Mon père disait « Aimez-vous les uns les autres »

Marie-Madeleine : Oui, mais il disait aussi « Laissez venir à moi les petits enfants… »

Jésus : C’est un peu chien que tu me ressortes ça à chaque fois Marie!

 

Épisode 2

Jésus : Je t’aime bien Marie, mais pourquoi tes copines ne m’aiment pas?

Marie-Madeleine : Ton père te l’a peut-être pas expliqué, mais on préfère les hommes un peu méchants.

Jésus : Mais, mais… et ma perfection dans tout ça?

Marie-Madeleine : Elle nous fait chier la perfection, nous confrontant toujours à nos propres défauts. On préfère avoir le beau rôle, celui de celle qui constate et souligne en gras les défauts de l’autre.

 

Épisode 3

Marie-Madeleine : Jésus, il faut que je te dise quelque chose.

Jésus : Je préfère que tu y réfléchisses encore avant de m’en parler.  Je n’ai pas envie d’entendre ce mensonge-là aujourd’hui.

Jésus : Oh! En passant, j’oubliais: Papa nous a mariés le week-end dernier.

 

Épisode 4

Marie-Madeleine : Excuse-moi pour hier soir, j’ai fait de l’overtime.

Jésus : Effectivement, 2 orgasmes avec ton patron, c’est plus qu’à l’habitude.

Marie-Madeleine : Shit Jésus, je pensais pas que ton père allait tout te rapporter.

 

Épisode 5

Marie-Madeleine (après l’amour) : C’était bon hein?

Jésus : Oui

Marie-Madeleine : Bon comment?

Jésus : Juste un peu moins bon qu’avec Marthe, mais plus qu’avec Elisabeth. En passant, t’étais pas obligé de simuler l’orgasme tu sais…

 

Épisode 6

Jésus : Marie?

Marie-Madeleine : Oui Jésus?

Jésus : Mon père m’a achalé toute la journée.  Il veut absolument que je te dise que la hiérophilie n’était pas ce que j’insinuais lorsque je t’ai suggéré de consacrer plus de temps à penser à mon père.  Redonne-moi ton crucifix et va à la messe le dimanche matin et te confesser à l’église comme tout le monde.  Ton beau-père commence à en avoir marre de tes perversions.

Marie-Madeleine : Tu lui as dit que toi, tu t’en plaignais pas toujours de mes perversions..?

Jésus : Je pense qu’il est déjà au courrant. Il nous regarde tu sais…

Marie-Madeleine : Ark! Et c’est moi qu’on traite de perverse alors que lui regarde de la porn à longueur de journée!

 

Et vous, auriez-vous daté Jésus en version moderne? Moi je pense qu’il me tombe déjà sur les nerfs!

 

Autres récits et anecdotes à chaque dimanche. D’ici là, je vous invite à lire mon blogue : http://panique.wordpress.com/

Par
Lire les 27 articles par

8 Réponses »

  1. «Jésus : C’est un peu chien que tu me ressortes ça à chaque fois Marie!» Hahahaha… succulent. Personnellement, je n’aurais pas «daté» Jésus parce que je ne supporte pas d’autres barbes que la mienne. Remarque que je n’aurais probablement «daté» Marie-Madeleine non plus. À force de se tenir au puits, elle devient louche. Pour moi c’était un port pour faire entrer de la drogue c’te puits là. Nah, moi j’aurais passé mes journées à jaser/philosopher avec Zachée, grimpé dans un arbre avec une bière… J’aurais bien fini par attirer l’attention d’une p’tite villageoise en robe d’été.

  2. « Sale traînée », « salope », « vile pute »? C’est vraiment pas gentil pour Marie-Madeleine 😛

  3. @Pierre-Luc: Zaché c’est MON idole! Trouve-toi un autre personnage biblique!

    @William: Ouais, je me demande bien qui a sorti ces inslutes-là!

  4. Wow! Quel article merveilleux! Bravo! J’adore l’image. Mais y’a juste un truc qui me bouleverse: ça doit faire mal sans bon sens de s’rentrer un crucifix!! Ça doit tout déchirer en dedans puis saigner partout. Et puis là, j’ose simplement pas imaginer un gars avec la même déviance…

  5. Bof, j’connais beaucoup de prêtres qui font ça. À eux-mêmes et à d’autres, plus jeunes. Et plus vierges. C’est plus fréquent qu’on le croit, tu sais…

  6. @Panique : Heille, Zaché c’est mon chummey… Que tu le veuilles ou non!

    @Touz : Ton commentaire est une preuve que je ne suis pas un grand censeur!

    @William : C’est fou comme tu as des contacts au sein du clergé!

  7. @Toux: Faut retirer la couronne d’épines sur la tête de Jésus!

  8. @Pierre-Luc : Ça dépend de quel type de contacts tu parles, mais oui, j’en ai.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2598 , 2