DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

L’événement… ou le jour où il ne se passe pas grand chose (2008)

Par • 23 juin 2008 à 19:36

Nous sommes dans Central Park à New York par un beau matin de semaine et, soudainement, tous les passants cessent de marcher et commencent à se suicider les uns après les autres. L’alerte est sonnée dans la ville et Eliott (Mark Wahlberg) donne congé à ses étudiants. Il part retrouver sa femme afin d’évacuer la ville qui semble soumise à une attaque terroriste. Ils tenteront de sauver leur peau de cet ennemi invisible en fuyant vers les contrées éloignées mais, où qu’ils aillent, ils seront toujours rattrapés.

 

Le début du film sucite un gros point d’interrogation lorsqu’on voit tous ces suicides impromptus jusqu’à ce qu’on arrive à la scène où apparaît Mark Wahlberg. À ce moment, on se dit que ce sera un bon film car il interprète crédiblement le rôle de ce qui semble être un excellent professeur de science. C’est à peu près à ce moment-là aussi que s’arrête la crédibilité de son personnage ainsi que celle du film.

 

M. Night Shyamalan avait fait de l’excellent boulot avec « Le sixième sens » et un pas trop mal film avec « l’indestructible » mais depuis, la qualité de ses films dégringole à la vitesse de l’éclair. Dans « Le Village », 30 minutes avant la fin, on avait déjà tout compris. Dans ce dernier film, après 10 minutes, on sent déjà la catastrophe car il n’y a pas vraiment d’intrigue.

 

J’ai eu l’espoir d’éviter le pire car plusieurs bonnes pistes ont été proposées mais elles sont toutes mortes dans l’oeuf. Par exemple, on a un professeur de science sous la main qui tente de démontrer des émotions sans succès et qui court dans tous les sens comme un idiot plutôt que de s’intéresser à la toxine aérienne qui amène les gens à se suicider. Ou encore une brève et surprenante apparition de John Leguizamo qui meurt dans les 10 minutes suivantes. En plus de tout ça, les dialogues sont tellements pourris et nuls qu’un film silencieux aurait peut-être été plus intéressant. Finalement, d’après les films précédents de Shyamalan, je m’attendais à une finale rebondissante qui n’est jamais arrivée. À la place, une fin sirupeuse, prévisible depuis le début et totalement ennuyante.

 

Je suis absoluement déçue de ce dernier opus de M. Night Shyamalan. Je crois vraiment qu’il a de bonnes idées pour ses films mais qu’il ne sait plus comment rattraper le génie de ses premiers jours. Je donne une demie de plus à ma seule étoile parce que le film était court et que mes souffrances ont été brèves.

 

* ½ 

Par
Lire les 74 articles par

Une Réponse »

  1. Ayoye, Amélie ! Toi qui es habituellement si nuancée dans tes articles, ce film doit être vraiment raté. En fait, je ne suis pas très surpris. Le pauvre MNS devrait aller se ressourcer au Tibet – ou ailleurs – mais il doit absolument faire le point sur sa carrière. ‘Le Village’ était déjà très quelconque et ‘La Fille de l’eau’ encore pire. On m’avait invité à la projection de presse de ‘L’Événement’ mais je n’étais pas allé : il faut croire que j’avais un mauvais feeling. Merci, Amélie, bon texte.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1979 , 2