DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Les Amours Imaginaires : Xavier Dolan revient à la charge

Par • 2 juillet 2010 à 6:03

Marie (Monia Chokri) et Francis (Xavier Dolan) tombent amoureux d’un ami commun, Nicolas. Et c’est là que s’amorce la descente aux enfers dans la cour de la confrontation et de la séduction. L’amour avec toutes ses bassesses, ses jeux de coulisses, son humilité et son humiliation. Tout faire pour plaire, sans se demander à quoi ça sert.

Xavier Dolan a encore réussi à tirer son épingle du jeu avec un film foutrement esthétique. C’est d’ailleurs ce qu’on remarque en premier. La chaleur de la couleur, l’élan du plan et le courage du cadrage. On sent que les éléments visuels ont été apprêtés avec minutie. Les vêtements sont toujours à propos et dessinent la personnalité des protagonistes, avant même qu’ils ne parlent. Plusieurs effets sont ainsi créés en donnant une teinte à certaines scènes muettes, en abusant de la cigarette pour son effet à l’écran ou en cristallisant l’émotion du moment avec un slow motion.

Mais on se souviendra surtout du film Les Amours Imaginaires pour la façon dont Monia Chokri crève l’écran dans son premier grand rôle au cinéma. Une sacrée découverte!

J’ai adoré : La dynamique malsaine entre Dolan et Chokri, la tendresse qui se dégage de la photographie, le rôle de mère flyée d’Anne Dorval,  les entrevues amoureuses qui viennent entrecouper le récit (surtout le personnage brillamment interprété par Anne-Élizabeth Bossé), les silences évocateurs et la façon dont la musique vient ponctuer les portraits.

J’ai moins apprécié : Le jeu trop détendu et ambigu de Niels Schneider (Nicolas), l’inégalité entre l’intérêt qu’on porte à chaque scène et la conclusion prévisible (ou inévitable).

Somme toute, voilà un film qui devrait plaire aux amoureux du grand écran, aux romantiques assumés et aux illusionnés désabusés. Un beau constat de la plus simple expression de l’être humain, dans toute sa naïveté, lorsqu’il s’amourache d’idéaux. C’est jeune et revitalisant. Bravo!

*** ½

Par
Lire les 376 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2815 , 1