DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   
ÉditorialPuisqu'il y a des choses qui doivent être dites, aussi bien les dire avec une verve franche et directe. Des sujets chauds, traités vivement sans trop de fioritures.

L’épiderme sensible

Par • 29 mai 2008 à 0:00

La semaine dernière, je vous jasais de la commission Bouchard-Taylor qui livrait son rapport tant attendu sur les accommodements raisonnables.  Les conclusions des deux commissaires et les actions du gouvernement parlent par eux-mêmes.  Il ne faut surtout pas provoquer trop de vagues.

 

Notre bon Premier ‘inistre, Jean J. Charest a promis d’agir, de mettre en place des mesures, d’étudier la question, de se pencher sur le rapport, de consulter les gens impliqués, de s’assoir sur le sujet, de prendre des décisions responsables, de faire un milkshake avec le rapport et le saupoudrer de caramel…

 

Ce qui me fait bouillir n’est pas tant l’inaction du gouvernement mais surtout l’hypocrisie des actions qui sont mises en place.  « On assume notre identité québécoise! » qu’on nous martèle.  Comment agi-t-on?  On renouvelle notre fidélité envers le crucifix à l’assemblée nationale!  Il me semblait que la commission avait pour but de dicter des règles sur les pratiques religieuses qui ont un impact réel sur les rapports entre les différentes cultures.  Les salles réservées pour la prière, les congés attribués aux fêtes religieuses, les rapports entre certaines communautés et les autorités du sexe féminin… Pas une croix au parlement!

 

Quant aux conclusions des commissaires, ça sent la politique à plein nez.  On suggère de respecter les autres communautés en permettant aux professeurs de porter le voile, aux étudiants de porter le kirpan, et j’en passe!

 

Aussitôt que le Québec a une chance de s’affirmer haut et fort, il s’affaisse.  Il est frileux.  Il ne faut surtout pas froisser les croyances religieuses des autres communautés culturelles!  Au diable que nous soyons une société de plus en plus laïcisée, il ne faudrait surtout pas le crier trop fort.

 

Les congés de contraventions de stationnement dans les quartiers juifs pour accommoder leurs journées de repos, c’est quoi ça au juste?  On ne demande à personne de travailler!  On demande simplement qu’ils changent leur voiture de côté de rue comme le font tous les autres citoyens de la province!  Avez-vous déjà visité une prison au Québec?  Pendant l’Hannukah, les gardiens de prison livraient directement aux détenus juifs, leurs repas.  Est-ce que je peux moi aussi exiger un tel traitement à cause de ma religion?  Il me semble que la prison n’est pas un lieu de privilèges mais bien de punitions… 

 

Ne nous attendons pas à de trop grands bouleversements suite à ce rapport.  Que ce soit pour ne pas froisser le puissant lobby juif, ou par peur de se faire traiter de racistes, ou par crainte de perdre quelques votes, ou tout simplement parce que c’est ça le « peuple québécois ».  Des frileux, des chiâleux de salon, des colonisés qui portent encore allégeance à la Reine d’Angleterre et qui se mettent à genoux pour avoir l’approbation des cousins français… Et je pourrais continuer!  C’est ça l’identité québécoise!  Et vous pensez vraiment être prêts à devenir un pays?  Laissez-moi rire!

Par
Lire les 241 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1141 , 2